•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mises à jour Android : les meilleurs et les pires fabricants 

Le logo Android pendant la mise à jour du système d'exploitation.
Le logo Android pendant la mise à jour du système d'exploitation. Photo: Maxime Johnson
Maxime Johnson

Alors qu'Apple gère directement les mises à jour de ses téléphones, le procédé est beaucoup plus complexe du côté d'Android, où Google, les fabricants et les opérateurs ont tous leur mot à dire avant qu'une nouvelle version du système d'exploitation arrive sur un appareil. Six mois après le lancement d'Android Marshmallow, voici les meilleurs et les pires fabricants pour ceux qui espèrent avoir un téléphone Android à jour.

Pour déterminer les cotes des principaux fabricants, le journaliste JR Raphael, du site Computerworld, a noté les compagnies selon trois critères (Nouvelle fenêtre) : le temps avant qu'Android Marshmallow (6.0) arrive sur leur téléphone phare actuel (60 %), le temps avant qu'Android Marshmallow arrive sur leur téléphone phare d'ancienne génération (30 %) et la communication avec les consommateurs (10 %). 

Il est bon de noter que les pointages ont été accordés en fonction des mises à jour aux États-Unis, et non au Canada. Des notes canadiennes varieraient un peu, mais les grandes tendances demeureraient les mêmes.

Google : A (95 %)
Sans grandes surprises, Google domine le palmarès. Ses téléphones Nexus actuels et précédents ont tous reçu une mise à jour rapide, et seule la communication avec les utilisateurs laissait à désirer, selon JR Raphael (5/10, ou « médiocre »).

Pour le journaliste de Computerworld, la mise à jour offerte par étape (tous les appareils Nexus ne la reçoivent pas en même temps) laisse aussi à désirer.

HTC : B (86 %)
Les ventes du fabricant taiwanais HTC battent de l'aile, mais celui-ci est pourtant le plus efficace quand vient le temps d'offrir les mises à jour Android.

HTC obtient une cote de 49,2 sur 60 pour la mise à jour sur le modèle actuel (HTC One m9) et de 26,7 sur 30 sur le modèle précédent. Sa communication est aussi excellente, avec une note de 10 sur 10. Notons qu'au Canada, l'outil web pour clarifier l'arrivée d'Android Lollipop n'a toutefois pas été mis à jour pour l'arrivée d'Android Marshmallow (Nouvelle fenêtre).

LG : C- (71 %)
Le fabricant coréen LG s'est grandement amélioré au cours des dernières années, au point d'être désormais parmi les trois meilleurs fabricants de téléphones Android pour la rapidité des mises à jour, selon Computerworld.

L'entreprise a obtenu un pointage de 49,2/60 pour son LG G4 et de 21,6/30 pour son LG G3, mais de 0/10 pour ses communications.

Motorola (Lenovo) : F (52 %)
Malgré un passage du côté de Google, Motorola, qui appartient désormais à Lenovo, n'obtient pas la note de passage pour la mise à jour de ses téléphones (51,6/60 pour le porte-étendard actuel, 0/30 pour l'ancien et 0/10 pour les communications).

Aux États-Unis comme au Canada, il semble toutefois que les opérateurs soient en partie à blâmer pour la lenteur de mises à jour de l'entreprise. Notons toutefois que la note pour les communications semble un peu injuste, puisque l'entreprise offre bel et bien un outil pour suivre l'arrivée des mises à jour (Nouvelle fenêtre) (même si celui-ci est incomplet, puisqu'il ne tient pas compte de l'intention des opérateurs).

Samsung : F (49 %)
Dure note pour le fabricant Samsung, qui obtient 39,6/60 pour la mise à jour de ses Galaxy S6 et Galaxy Note 5, et 18,6/30 pour ses téléphones précédents. JR Raphael accorde aussi la note de 0/10 pour les communications de l'entreprise.

Il est bon de noter que l'entreprise a été plus lente à offrir ses mises à jour au Canada qu'aux États-Unis, mais qu'elle n'est pas la seule dans cette condition.

BlackBerry : F (0 %)
Le fabricant canadien obtient finalement la note de 0, puisque 90 % de ses points ont été accordés à la mise à jour de son premier téléphone Android, BlackBerry Priv, qui n'est pas encore offerte. L'entreprise obtient aussi 0/10 pour ses communications.

Notons qu'Android Marshmallow pour le BlackBerry Priv est présentement en version bêta, et que la version finale devrait être lancée d'ici les deux prochains mois.

Internet

Techno