•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Milieu de la santé : l'embauche de la main-d'oeuvre indépendante dénoncée sur la Côte-Nord

Conférence de presse du SIISNEQ à Sept-Îles

Conférence de presse du SIISNEQ à Sept-Îles

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Syndicat des intervenantes et intervenants de la santé du Nord-Est québécois (SIISNEQ) dénonce l'embauche de main-d'œuvre indépendante sur la Côte-Nord.

Il déplore que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) sur la Côte-Nord dépense 10 millions de dollars chaque année pour embaucher des intervenants d'agences privées.

Selon le Syndicat, de nombreux employés du secteur public dans la région vivent des conditions de travail précaires, en raison des compressions budgétaires et de la réforme du ministre de la Santé Gatéan Barette, instaurée il y a un an.

La main-d'oeuvre indépendante est toujours présente. On nous dit qu'on veut l'abolir, mais en même temps, nos postes ne sont pas affichés. C'est comme deux discours. 

Nathalie Savard, présidente du SIISNEQ

Le Syndicat des intervenantes et intervenants de la santé du Nord-Est québécois dénonce aussi l'amputation de 26 millions de dollars en cinq ans du budget en santé sur la Côte-Nord.

Avec les informations de Charles-Alexandre Tisseyre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Société