•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau marché public : la déception demeure au Vieux-Port

Le Marché du Vieux-Port

Le Marché du Vieux-Port

Radio-Canada

Le dévoilement du concept du futur marché public d'ExpoCité n'atténue pas la déception de voir les étals quitter le Vieux-Port. Plusieurs commerçants et clients se questionnent toujours sur la pertinence de fermer le site actuel.

« Il y a un gros point d'interrogation. Je trouve ça idiot parce que dans tous les pays du monde, le marché est au centre-ville », souligne Marcel Bergeron, vendeur au kiosque de l'érablière Gilmond Huot.

Réné Nadeau, propriétaire de Cuir accessoires, ne sait pas à quoi s'attendre après le déménagement. « C'est sûr qu'ici c'était vraiment accessible pour le monde, les touristes et tout ça. Rendu là-bas, je ne peux pas te dire plus que: "On verra." »

Certains clients sont aussi déçus. « Je ne suis pas d'accord. J'aimerais qu'il reste ici. Il est à la portée de tout le monde », commente Claire Tremblay.

D'autres, comme Marie-Claude Lapointe, ont tout de même l'intention de se rendre sur le site d'ExpoCité pour fréquenter le nouveau marché lorsqu'il sera ouvert. « Je pense qu'on va y aller. Si on veut acheter local, on va y aller, mais ça me plaît moins. »

De la place pour plusieurs marchés

Jean Rousseau, président de la Coalition pour le maintien du marché du Vieux-PortAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean Rousseau, président de la Coalition pour le maintien du marché du Vieux-Port

De son côté, le président de la Coalition pour le maintien du marché du Vieux-Port n'en démord pas : Québec peut avoir plus d'un marché public.

« On va vivre avec le choix qui est fait. Par contre, et c'est ça qui est un peu dommage, c'est que pour lancé le marché d'ExpoCité on ferme celui-ci, alors qu'on a toujours dit qu'il y aura de la place pour deux marchés, et même davantage », déplore Jean Rousseau.

La Ville souhaite conserver un marché satellite qui serait situé soit sur le site du marché actuel ou à la future Place des Canotiers. Mais Jean Rousseau demeure sceptique face à ce projet. « Si ce sont quelques étals avec des bouteilles de sirop d'érable, ce n'est pas satisfaisant. »

On a un marché qui fonctionne, qui est rentable qui aurait coûté beaucoup moins cher en termes d'investissements.

Jean Rousseau, président de la Coalition pour le maintien du marché du Vieux-Port

Celui qui est aussi président du Comité de citoyens du Vieux-Québec insiste pour dire que le marché actuel attire une clientèle diversifiée : des gens du quartier, des cyclistes et des croisiéristes.

« Il y a bien des gens qui viennent ici sur une base quotidienne et qui n'iront pas à ExpoCité », lance Jean Rousseau.

Le nouveau marché public à ExpoCité devrait être inauguré au printemps 2018. Le Marché du Vieux-Port demeurera ouvert jusqu'à son ouverture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Société