•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD doit entamer une réflexion croient militants et politologues

Défait dans sa circonscription de Saskatoon Westview, le chef du Nouveau Parti démocratique Cam Broten choisit de passer du temps en famille avant de se prononcer sur son avenir politique.

Défait dans sa circonscription de Saskatoon Westview, le chef du Nouveau Parti démocratique Cam Broten choisit de passer du temps en famille avant de se prononcer sur son avenir politique.

Photo : La Presse canadienne / Matthew Smith/Presse Canadienne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Sans s'avancer au sujet de la course à la chefferie, le militant du Nouveau Parti démocratique (NPD), David McGrane, reconnaît que pour une troisième élection consécutive, le parti ne remporte pas les résultats escomptés.

David McGrane appelle à une participation des Fransaskois dans la reconstruction du parti. « C'est une occasion de se faire entendre », fait-il valoir.

« Quelle est notre alternative au Parti Saskatchewanais qu'on doit présenter aux électeurs et ça doit faire partie de cette conversation », ajoutant que son parti devrait parler davantage d'économie.

Il qualifie de surprise totale la défaite du chef du NPD, Cam Broten, dans la circonscription de Saskatoon Westview.

« Je retiens que les électeurs de la Saskatchewan nous envoient un message, dit David McGrane.  Et le message est : votre parti ne peut pas continuer comme il est. Vous devez changer ».

Selon lui, le Parti Saskatchewanais a été en mesure d'aller chercher un bon nombre d'électeurs néo-démocrates. Il croit que la tâche du parti est d'aller chercher ces indécis.

Une situation difficile pour Cam Broten

Le politologue de l'Université de la Saskatchewan, Daniel Béland, avance que le NPD devrait s'engager dans une réflexion beaucoup plus profonde sur son avenir plutôt que trouver un nouveau chef rapidement si Cam Broten démissionne.

« Il sera difficile pour Cam Broten de rester », lance-t-il.

Il explique que la défaite du chef du NPD dans sa circonscription, le pourcentage des suffrages récoltés et un résultat semblable à l'élection de 2011 risque de remettre en question sa direction aux yeux de plusieurs militants.

Selon lui, le principal défi du NPD est d'élargir sa base électorale au-delà de Regina, de Saskatoon et du nord de la province.

Parmi les candidats potentiels à la succession de Cam Broten, Daniel Béland croit que les anciens candidats à la chefferie Ryan Meili ou encore Trent Wotherspoon pourraient être intéressés.

Pour l'analyste politique et historien de l'Université de Regina Stephen Kenny, Cam Broten a voulu être trop centriste.

« Ryan Mieli [NDLR l'ancien candidat à la chefferie] représente une réelle alternative dans ce parti, mais la chose la plus importante est de trouver quelqu'un qui peut rassembler tous les éléments du parti », explique-t-il. Il précise que ce dernier, associé à l'aile gauche du NPD, pourrait s'imposer si Cam Broten démissionne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !