•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CSF ne dévoile pas de détails sur le mandat de Bernard Roy

Classe d'école
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) attendra l'entrée en fonction de Bernard Roy avant de donner des détails sur le mandat qui lui sera confié et la date à laquelle M. Roy entrera en fonction n'est pas encore confirmée.

Bien que le CSF soit revenu sur sa décision de le réembaucher en tant que directeur de l'Éducation au Conseil des écoles fransaskoises (CEF), Bernard Roy sera responsable de la gestion de projets spéciaux importants et jouera également un rôle de mentor auprès de la personne qui sera à la direction de l'Éducation par intérim, a annoncé vendredi dernier le président du CSF, André Denis, au terme d'une très longue séance des conseillers tenue en grande majorité à huis clos.

Le Conseil avait aussi affirmé que des détails seraient dévoilés cette semaine.

Le conseil d'école de l'École Valois de Prince Albert avait l'intention de faire parvenir une lettre à sa conseillère scolaire avec des questions mercredi soir.

La présidente du conseil d'école, Amy Webb, affirme que leur conseillère scolaire n'a pas été en mesure de répondre à ces questions lundi dernier, lors de la dernière réunion du conseil d'école.

Concertation téléphonique des parents

Une douzaine de parents fransaskois de Saskatoon, Regina, Prince Albert et North Battleford, se sont concertés par téléphone mardi sur la manière dont ils devraient se positionner pour faire entendre leurs préoccupations vis-à-vis la réembauche de Bernard Roy au Conseil des écoles fransaskoises.

Dans une entrevue à l'émission Point du jour mercredi matin, Martin Prince, parent et président du conseil d'école de l'École Père Mercure, a soutenu que le groupe veut surtout connaître les détails de cette embauche, notamment le salaire et les termes du poste qu'occupera M. Roy.

« On a des préoccupations, la plus grande partie étant qu'on n'a pas les détails sur le poste. »

— Une citation de  Martin Prince, président du conseil d'école de l'École Père Mercure

Martin Prince invite tous les parents à exprimer leurs inquiétudes auprès de leur conseiller et à poser des questions concernant la réembauche de Bernard Roy. « La communication est ce qui est le plus important », a-t-il affirmé.

Il n'a pas précisé les prochaines actions du groupe de parents.

Bernard Roy a été directeur de l'Éducation au CEF entre décembre 2008 et février 2014, avant de démissionner, citant des raisons de santé. Un rapport de la vérificatrice de la Saskatchewan Judy Ferguson sorti quelques mois après le départ de M. Roy avait critiqué la façon dont le CSF gérait ses finances et prenait des décisions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !