•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment Whistler Blackcomb veut faire peau neuve

Whistler Blackcomb, en Colombie-Britannique.
Whistler Blackcomb, en Colombie-Britannique. Photo: La presse canadienne/Paul Morrison
Radio-Canada

La station de ski Whistler Blackcomb souhaite entamer une grande phase de changements dans les prochaines années avec des projets immobiliers dont les coûts totaux s'élèvent à environ 345 millions de dollars.

Baptisé « Renaissance », le projet doit se déployer en trois étapes. La première, d'un montant de 100 millions de dollars, comprendra une aire de jeux intérieure et un parc à eau intérieur ouverts toute l'année.

La station sera également pourvue d'un nouvel ascenseur à haute vitesse pour assurer le lien entre la base et le sommet de Blackcomb.

Accord des gouvernements et des Premières Nations nécessaire

Les deuxième et troisième phases du projet doivent faire la part belle à des développements immobiliers.

La phase 2, qui coûterait de 105 à 115 millions de dollars, inclut la construction et la vente d'environ 60 maisons en rangée.

La phase 3, estimée entre 140 et 150 millions de dollars serait, elle aussi, consacrée à des développements immobiliers.

La société mère Whistler Blackcomb (TSX: WB) affirme que le projet nécessite toutefois l'approbation des gouvernements municipaux et provinciaux avant d'aller de l'avant.

Des négociations fructueuses devront aussi être menées avec les Premières Nations locales Squamish et Lil'wat.

Colombie-Britannique et Yukon

Immobilier