•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cathédrale de Rimouski : le comité veut cogner à la porte du fédéral

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

La rénovation et le réaménagement de la cathédrale de Rimouski coûteraient 20 millions de dollars, d'après ce que conclut un rapport présenté par le comité Cathédrale 1862. Pour pallier le manque à gagner, le comité compte solliciter gouvernement fédéral.

Un texte de Laurence GallantTwitterCourriel

Le projet du comité Cathédrale 1862 comporterait deux étapes. On voudrait d'abord restaurer le bâtiment, puis réaménager l'intérieur pour y accueillir la Coopérative de solidarité Paradis et huit autres organismes culturels.

La restauration incluerait de refaire le toit, remplacer les fenêtres et resolidifier les structures, et coûterait environ six millions de dollars, selon les architectes Proulx et Savard.

Les plans présentés par le comité Cathédrale 1862 mercredi matin.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les plans présentés par le comité Cathédrale 1862 mercredi matin.

Photo : Radio-Canada

Le réaménagement de la cathédrale demanderait 13 à 14 millions de dollars pour accomplir son virage culturel. Le gouvernement provincial s'est déjà engagé auprès de la Coop Paradis à investir neuf millions de dollars pour leurs nouveaux locaux.

Le comité Cathédrale 1862 espère donc une contribution du gouvernement fédéral :

C'est de s'asseoir avec eux et de dire "maintenant qu'on a ces projets-là unifiés, est-ce que vous êtes capables de monter au même niveau de contribution que ce que fait déjà le provincial?"

Louis Khalil, président du comité Cathédrale 1862

Les partis concernés organiseront également une campagne publique de financement pour amasser jusqu'à deux millions de dollars, pour compléter l'enveloppe budgétaire.

La cathédrale perdra sa vocation de lieu de culte, mais le comité souhaiterait maintenir une salle multifonctionnelle qui pourrait être utilisée pour des célébrations comme des mariages, des funérailles, ou encore des baptêmes. Les membres du comité confirment qu'ils feront tout pour conserver l'orgue Casavant.

Le dossier sera déposé au ministère de la Culture qui devra par la suite donner son accord avant de verser une subvention.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Architecture