•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brad Wall ne sera pas une épine dans le pied de Justin Trudeau

Brad Wall s'adressant à ses supporters après avoir remporté les élections.

Photo : Peter Mills / CBC

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Nouvellement réélu, Brad Wall a assuré mardi qu'il ne serait pas une épine dans le pied du premier ministre Justin Trudeau, mais qu'il défendrait avec véhémence les intérêts de la Saskatchewan sur la scène fédérale.

Le Parti saskatchewanais a remporté une victoire convaincante lundi en récoltant plus de 62 % des votes.

M. Wall dit avoir apprécié le fait que Justin Trudeau l'ait appelé lundi soir pour le féliciter.

Il soutient avoir déjà signifié au premier ministre canadien qu'il souhaite des changements aux nouvelles mesures de l'assurance-emploi visant à soutenir les travailleurs du secteur énergétique qui ont perdu leur travail.

Ottawa a eu tort de ne pas inclure les travailleurs du sud de la Saskatchewan qui œuvraient dans le domaine pétrolier, estime M. Wall.

Le premier ministre saskatchewanais a déclaré qu'il continuerait à s'opposer à la taxe sur le carbone et à soutenir le projet de pipeline Énergie Est.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !