•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget prudent d'ici le début juin, annonce Brad Wall

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Brad Wall prévoit présenter un budget le plus tôt possible après le discours du Trone. Sans donner de date précise, le premier ministre a parlé de la fin mai ou du début juin. 

En point de presse mardi, le premier ministre élu de la Saskatchewan a précisé que le budget mettra l'accent sur le contrôle des dépenses afin de compenser pour la baisse des prix du pétrole et dans le but de revenir à l'équilibre budgétaire pour l'année fiscale 2017-2018.

Brad Wall, a fait valoir que le pragmatisme de son parti explique en bonne partie qu'il ait réussi à faire élire 51 députés lors du scrutin du 4 avril.

Il a l'intention de se mettre au travail rapidement : « un caucus de tous les députés élus est prévu demain », a-t-il indiqué.

Élections Saskatchewan 2016 : Section spéciale

Sur la scène nationale, Brad Wall dit ne pas se sentir isolé du tout. Il souligne avoir beaucoup en commun avec Stephen McNeil, le premier ministre libéral de la Nouvelle-Écosse, relativement au projet d'oléoduc Énergie Est de Transcanada.

Brad Wall veut continuer de défendre la province en plaidant la cause du secteur énergétique. Il a aussi l'intention de revenir à la charge concernant l'exclusion de deux des trois régions productrices de pétrole de la bonification de l'Assurance emploi annoncée dans le budget fédéral.

« L'opposition néo-démocrate a été efficace avec neuf députés », a-t-il affirmé au sujet des résultats de son adversaire. Brad Wall dit s'attendre à la même efficacité de la part des 10 députés néo-démocrates élus le 4 avril lors de la prochaine session législative, notamment sur la question des soins aux aînés.

Brad Wall a par ailleurs souligné que le premier député musulman de l'histoire de la Saskatchewan sera assermenté avec la nouvelle cohorte de députés.

Quant à son avenir politique, Brad Wall dit ne pas avoir l'intention de se présenter au fédéral. Il conclut toutefois en disant ne pas savoir ce que l'avenir lui réserve dans quatre ans.

Le taux de participation à l'échelle provinciale a été de 56,83 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !