•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD doit réfléchir, affirment des partisans déçus

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan Cam Broten.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan Cam Broten.

Photo : La Presse canadienne / Matthew Smith/Presse Canadienne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au lendemain de la cuisante défaite du Nouveau Parti démocratique (NPD), certains poids lourds néo-démocrates estiment que le parti doit revoir sa stratégie. Le Parti saskatchewanais a raflé 51 des 61 circonscriptions et récolté 62,5 % du vote populaire lors de la 28e élection générale de la province.

Sans cacher sa déception, Ryan Meili, membre et ancien candidat à la chefferie du parti, a affirmé que le NPD doit « changer sa stratégie et montrer une vision plus attirante ». Il croit que sa formation politique a passé plus de temps à critiquer le Parti saskatchewanais qu'à mettre en avant ses idées.

« Le parti doit s'asseoir, penser et réfléchir. Ça fait deux élections qu'on fait un peu la même chose. Qu'est-ce qu'on doit faire de différend? Tout un parti a besoin de faire cette réflexion-là. »

— Une citation de  Ryan Meili

Leur chef Cam Broten n'a pas réussi à se faire élire dans sa circonscription de Saskatoon Westview. Dans un communiqué de presse mardi, il a dit qu'il se donne quelques jours de réflexion avec sa famille et ses proches avant de prendre une décision quant à son avenir politique.

Interrogé sur le plus important défi auquel fait face son parti, Ryan Meili a affirmé que le NPD sera forcé d'accepter publiquement sa défaite avant de se repositionner.

Lundi avant l'annonce de la défaite de Cam Broten, David McGrane, membre du conseil exécutif du NPD, a déclaré que le parti doit « repenser [ses] façons de faire campagne ». Il a indiqué que le parti doit continuer de s'enraciner à Regina.

L'ancienne députée et ex-ministre néo-démocrate Pat Atkinson pense que le NPD aurait dû présenter une vision économique alternative à celle du parti reconduit au pouvoir.

Il s'agit de la troisième défaite consécutive du NPD aux élections générales en Saskatchewan après avoir gouverné la province de 1991 à 2007.

Élections Saskatchewan 2016 : Section spéciale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !