•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un brasier de pneus s'acharne à Saskatoon

Des pompiers tentent d'éteindre un important brasier de pneus dans le nord de Saskatoon.

Des pompiers tentent d'éteindre un important brasier de pneus dans le nord de Saskatoon.

Photo : Dan Zakreski/CBC News

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des pompiers de Saskatoon et de Warman tentent toujours d'éteindre un brasier persistant dans un entrepôt de pneus du secteur industriel North Corman, dans le nord de Saskatoon.

Le défi des pompiers est de maîtriser le brasier et l'empêcher d'atteindre un autre bâtiment, où se trouve le bureau principal de cette entreprise familiale.

Une pelle mécanique a été utilisée pour démolir la façade d'une des deux structures touchées et accéder au foyer de l'incendie, à l'intérieur.  Une couverture de mousse a aussi été appliquée sur le deuxième bâtiment grâce à un appareil de sauvetage aérien.

Le feu s'est déclaré lundi dans un bâtiment de Shercom Industries, une entreprise qui recycle du caoutchouc et des pneus usés. Le service d'incendie a été appelé sur les lieux vers 19 h.

Malgré les efforts, le feu s'est propagé à autre édifice contenant 9000 kg de caoutchouc déchiqueté et 80 barils de polyuréthane.

Le service d'incendie a indiqué par voie de communiqué mardi que les feux impliquant du caoutchouc sont difficiles à éteindre. Les pompiers craignent également que la fumée toxique se propage vers les quartiers résidentiels.

Pour le président de Shercom Industries, cet incident, qu'il qualifie de recul, est décourageant, puisqu'il prévoyait une meilleure année pour son entreprise.

Shane Olsen affirme que son entreprise va collaborer avec les autorités afin de déterminer la cause de l'incendie et dit qu'une enquête interne sera menée. Il croit que l'entreprise se redressera, comme elle l'a fait il y a une décennie après un incident similaire.

Trois entreprises des environs sont toujours fermées afin d'éviter d'incommoder les employés.

Des experts du ministère de l'Environnement de la Saskatchewan sont sur place pour évaluer les risques.

Selon le ministère, la qualité de l'air est toujours à un niveau acceptable. Au cours des opérations, les pompiers ont dû s'adapter au sens du vent pour éviter de travailler dans la fumée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.