•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travailleurs de la Scierie Petit Paris manifestent

Manifestation

Les travailleurs de la Scierie Petit Paris manifestent.

Photo : Mélissa Savoie-Soulières/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une soixantaine de travailleurs de la Scierie Petit Paris à Saint-Ludger-de-Milot ont débrayé, lundi après-midi, devant les bureaux de la coopérative forestière.

Ils veulent mettre de la pression sur leur employeur, la Coopérative Petit-Paris, pour la ratification d'une convention collective.

Les syndiqués ont en poche un mandat de grève à exercer au moment jugé opportun. Ils avaient rejeté les offres patronales à 97 % il y a deux semaines. Les travailleurs demandent une hausse salariale de quatre dollars l'heure.

Le syndicat CSN estime qu'il s'agit simplement d'un rattrapage face aux autres scieries du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les syndiqués affirment avoir fait plusieurs concessions au cours des années, et que c'est au tour de la Coopérative forestière Petit-Paris de faire des efforts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !