•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre judokas russes positifs au meldonium

Mikhail Pulyaev
Mikhail Pulyaev Photo: JACK GUEZ
Radio-Canada

Quatre judokas russes, dont le champion du monde de 2012, ont subi des contrôles positifs au meldonium, substance interdite depuis le 1er janvier 2016.

C'est ce qu'ont annoncé lundi les médias russes.

Selon l'agence de presse Tass, qui cite une source anonyme, il s'agit du champion du monde de 2012 Mikhail Pulyaev,  de Denis Yartsev, Natalia Kondratieva et Yekaterina Valkova.

La Fédération russe n'a pas fait de commentaire et a refusé de dévoiler les noms des judokas concernés.

Selon les médias russes, les quatre athlètes assurent ne pas avoir fait usage de meldonium après son interdiction, en vigueur depuis le 1er janvier.

Le ministre russe des Sports Vitali Moutko avait affirmé à la fin du mois de mars qu'au moins 27 sportifs avaient été déclarés positifs au meldonium en Russie.

Parmi eux, Maria Sharapova a avoué prendre depuis 10 ans ce médicament, censé améliorer la résistance à l'effort.

La nageuse Yulia Efimova, la patineuse artistique Ekaterina Bobrova ou encore le cycliste Edouard Vorganov ont également été trouvés positifs au meldonium.

Mis au point dans les années 1970 en URSS, ce médicament protecteur des cellules cardiaques est vendu seulement dans les pays de l'Est.

Tous ces contrôles positifs au meldonium en Russie interviennent alors qu'une commission indépendante de l'AMA a mis au jour un système de dopage institutionnalisé dans l'athlétisme russe, menant à la suspension de la Russie par la Fédération internationale (IAAF) en novembre.

Jusqu'à nouvel ordre, les athlètes russes ne peuvent participer à aucune compétition internationale d'athlétisme.

Judo

Sports