•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de la moitié des candidats à l'élection ne vivent pas où ils se présentent

L'élection au Manitoba oppose 223 candidats qui se présentent dans 57 circonscriptions.

L'élection au Manitoba oppose 223 candidats qui se présentent dans 57 circonscriptions.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De nombreux candidats à l'élection provinciale du 19 avril prochain vivent à l'extérieur de la circonscription où ils tentent de se faire élire. Une analyse de CBC révèle que 47 % des candidats dont l'adresse a pu être établie vivent hors de leur circonscription. Il a été impossible d'identifier précisément l'adresse de 19 candidats qui vivent en milieu rural. Il n'est par ailleurs pas interdit pour un candidat de se présenter dans une circonscription autre que celle où il réside.

La loi électorale du Manitoba oblige le directeur de l'élection à rendre publique l'adresse de tous les candidats, mais ceux-ci peuvent demander à ce que leur adresse ne soit pas révélée. Le directeur de l'élection a autorisé la demande en ce sens de cinq candidats, dont la chef libérale Rana Bokhari.

Élections Manitoba 2016 : section spéciale

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) est le parti dont le plus grand nombre de candidats vivent à l'extérieur de leur circonscription, soit 63 %. Ils sont suivis des libéraux, avec 44 %, et des conservateurs dont 26 % des candidats vivent hors de leur circonscription. Ce taux est de 32 % pour le Parti vert et de 36 % pour le Parti manitobain.

Interrogé sur cette situation, le NPD a répondu en soulignant qu'ils présentaient des candidats dans toutes les circonscriptions contrairement au Parti libéral. Celui-ci et le Parti conservateur n'ont pas répondu aux questions de CBC.

Dix candidats aux élections provinciales résident dans la circonscription de Fort Whyte. Cette circonscription ne compte pourtant que cinq candidats, dont le chef du Parti conservateur Brian Pallister qui n'y habite pas.

À l'opposé, aucun des candidats de la circonscription de Keewatinook, la circonscription la plus au nord de la province, n'y réside. La candidate libérale pour cette circonscription, Judy Klassen, vit à Steinbach tandis que la candidate conservatrice Edna Nabess et le candidat néo-démocrate Eric Robinson habitent à Winnipeg.

De plus, certains candidats vivent à plusieurs heures de la circonscription qu'ils désirent représenter :

??Élections Manitoba 2016 : Boussole électorale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !