•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeanne d'Arc Gaudet quitte la SANB

Entrevue avec Jeanne d'Arc Gaudet
Radio-Canada

Après des mois de conflit, la présidente de la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), Jeanne d'Arc Gaudet, a remis sa démission. La décision a été annoncée à plusieurs dizaines de membres lors de la reprise de l'assemblée générale annuelle vendredi soir, à Shédiac.

Un texte de Fanny SamsonTwitterCourriel

Jeanne d'Arc Gaudet a décidé de quitter la présidence de la SANB, deux mois avant la fin de son mandat. Elle quitte officiellement ses fonctions mardi.

J'ai déjà remis ma démission.

Jeanne d'Arc Gaudet, présidente de la SANB

La démission de Jeanne d'Arc Gaudet a été remise au bureau de direction et au conseil d'administration il y a plus de deux semaines.

Le vice-président de la SANB au Forum de concertation des organismes acadiens, Philippe Beaulieu, a souligné son départ à la fin de la rencontre, qui a eu lieu au Centre multifonctionnel de Shédiac. Jeanne d'Arc Gaudet a reçu une ovation debout en guise de remerciement. 

Selon Jacques Verge, la démission de la présidente survient un an trop tard. À titre de vice-président du Forum de concertation des organismes acadiens, il avait d'ailleurs réclamé sa démission en juin 2015.

« Mon travail est terminé. Il devait se terminer au mois de juin et puis on repousse la réunion [...] moi je pense que j'ai fait ce que je devais faire et je souhaite laisser l'énergie d'une nouvelle équipe prendre en charge les suivis de la journée de réflexion », a-t-elle dit en entrevue au Téléjournal Acadie, quelques heures avant la réunion.

J'ai aussi dit à plusieurs reprises que quand le moment serait arrivé de partir je partirai, alors le moment est arrivé et je pars [...] pour donner aussi la chance à une nouvelle équipe.

Jeanne d'Arc Gaudet, présidente de la SANB

Retour en arrière

Les membres de la SANB ont dû faire un retour en arrière. Ils se sont penchés sur les activités de l'organisme qui ont eu lieu entre avril 2014 et mars 2015.

« On doit retourner en arrière et faire comme si on était en juin 2015 », a dit Jeanne d'Arc Gaudet, au début de la rencontre.

L'AGA de vendredi soir aurait dû avoir lieu en juin 2015. Rappelons que la réunion avait été annulée, en raison d'un boycotte par certains membres du Forum de concertation des organismes acadiens.

On a perdu un an à mon avis.

Hélène Boudreau, vice-présidente au Forum citoyen

L'assemblée, qui a durée près de 3 h, s'est déroulée sans la présence du directeur général, Bruno Godin, congédié il y a deux semaines.

Les membres se réuniront samedi pour se pencher sur les pistes de sortie de crise, présentée par le groupe de travail sur la gouvernance présidé par Bernard Richard.

Selon Jeanne d'Arc Gaudet, le conflit a permis d'effectuer des changements et de bâtir sur de nouvelles bases. « Je dirais que c'est peut-être un mal pour un bien [...] il faut dire que ces défis étaient là depuis longtemps et malheureusement on n'aurait pas eu à personnaliser le débat, mais ça c'est fait », a-t-elle dit.

Un nouveau conseil d'administration est maintenant fonctionnel et Jeanne d'Arc Gaudet souhaite passer le flambeau. « Je me dis qu'on ne peut pas changer le passé, on peut tout simplement créer l'avenir et s'assurer de reconstruire cet avenir-là », a-t-elle conclu.

D'ici la prochaine AGA en septembre, Philippe Beaulieu sera président par intérim. 

Acadie

Société