•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-juge Michel Bastarache offre ses conseils au CSF

L'ancien juge à la Cour suprême et défenseur des minorités linguistiques, Michel Bastarache, est présent à la séance extraordinaire du Conseil scolaire fransaskois.

L'ancien juge à la Cour suprême et défenseur des minorités linguistiques, Michel Bastarache, est présent à la séance extraordinaire du Conseil scolaire fransaskois.

Photo : Sébastien Németh

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien juge à la Cour suprême et défenseur des minorités linguistiques, Michel Bastarache, est présent à la séance extraordinaire du Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour assurer une médiation entre les conseillers et apporter une expertise et des conseils, selon André Denis, président du Conseil.

Gabrielle Lepage-Lavoie, une mère présente sur place, avoue avoir un grand respect pour Michel Bastarache. Elle remet toutefois en question le coût de sa présence à cette rencontre.

La réembauche contestée de l'ex-directeur de l'éducation du CEF, Bernard Roy, est la question centrale de cette rencontre extraordinaire.

Michel Bastarache a offert, en octobre 2015, ses conseils aux francophones de Terre-Neuve et Labrador. Il avait donné une conférence dans un contexte de tension entre les parents et le conseil scolaire.

Il y a abordé les droits linguistiques en éducation dans certaines provinces et le sous-financement du Conseil scolaire francophone de Terre-Neuve-et-Labrador.

Plus de détails à venir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !