•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brad Wall veut engager les Premières Nations dans la production d'énergie renouvelable

Des panneaux solaires sur le campus du Collège biblique de Nipawin (NBC), en Saskatchewan.

Des panneaux solaires sur le campus du Collège biblique de Nipawin (NBC), en Saskatchewan.

Photo : Nipawin Bible College

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Parti saskatchewanais s'engage à travailler en partenariat avec les Premières Nations pour la production de 40 mégawatts d'électricité provenant de sources d'énergie renouvelables, advenant sa réélection.

Vingt mégawatts de cette électricité proviendraient de l'énergie solaire et vingt autres mégawatts seraient produits avec des émanations gazières, qui auraient été perdues dans l'atmosphère autrement, selon le chef du Parti saskatchewanais, Brad Wall.

« Ce partenariat assurerait que les Premières Nations soient des participants actifs dans les bénéfices associés à l'énergie renouvelable », explique Brad Wall.

« C'est un point de départ, mentionne Leah Nelson Guay, directrice générale de l'Autorité énergétique des Premières Nations. Les énergies renouvelables des Premières Nations donnent une solution économique au changement climatique et aux besoins en énergie de la Saskatchewan. »

Brad Wall rappelle que son gouvernement s'est engagé à doubler le pourcentage d'énergie produite par des sources d'énergies vertes d'ici 2030.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !