•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux ne fermeront pas d'hôpitaux, dit Rana Bokhari

La chef du Parti libéral, Rana Bokhari.

La chef du Parti libéral, Rana Bokhari.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La chef du Parti libéral du Manitoba Rana Bokhari tente de réparer les pots cassés après la perte de cinq candidats cette semaine et la déclaration d'un autre qui suggère de fermer des hôpitaux pour alléger les délais d'attente.

Lors d'un débat au Brandon Friendship Centre, le candidat libéral pour Brandon West, Billy Moore, a avoué ignorer la plateforme de son parti, précisant plutôt qu'il « milite pour l'amour et l'harmonie ». Son analyse personnelle le porte à croire que la disponibilité de l'offre en santé pousse les gens à y avoir recours. M. Moore pense que le problème des longs délais d'attente dans la province est causé par un nombre excessif d'hôpitaux.

Rana Bokhari dit que le Parti libéral n'approuve pas la fermeture d'hôpitaux et qu'elle en a discuté avec M. Moore jeudi.

« Je voudrais clarifier ce qu'il voulait dire. Si nous portions attention aux soins préventifs, nous pourrions avoir besoin de beaucoup moins d'hôpitaux, explique Mme Bokhari. C'est l'idée qu'il voulait véhiculer. Je suis d'accord qu'il ne s'est pas bien exprimé. Il est partisan de la médecine préventive. »

Mme Bokhari ne demandera pas à M. Moore de se désister de la course électorale.

Plus tôt cette semaine, quatre de ses candidats ont été refusés par Élections Manitoba en raison de problèmes sur leur formulaire de candidature. Élections Manitoba a rejeté la candidature de Joanne Levy dans la circonscription de Gimli parce qu'elle avait travaillé comme recenseuse plus tôt cette année.

La chef du Parti libéral dit que les départs ont été causés par des détails techniques, et non à cause d'enjeux éthiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !