•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fédération américaine de soccer accusée de discrimination salariale

L'équipe américaine de soccer remporte la Coupe du monde 2015

L'équipe américaine de soccer remporte la Coupe du monde 2015

Photo : Getty Images/FRANCK FIFE

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Cinq joueuses de l'équipe gagnante de la dernière Coupe du monde de 2015 ont accusé leur fédération de discrimination salariale dans une plainte déposée à la Commission de l'égalité des chances en matière d'emploi.

Alex Morgan, Carli Lloyd, Megan Rapinoe, Becky Sauerbrunn et Hope Solo affirment qu'elles sont payées quatre fois moins cher que les joueurs de soccer masculin.

« Les chiffres parlent d'eux-mêmes », écrit Hope Solo dans une déclaration.

« Nous sommes les meilleures du monde, avons gagné trois fois la Coupe du monde, quatre fois les Jeux olympiques. L'équipe masculine reçoit plus d'argent juste pour se présenter que nous quand on gagne des compétitions majeures. »

Jeffrey Kessler, un des avocats des joueuses, affirme que l'état des négociations autour de la convention collective a créé un besoin d'agir pour les joueuses, au nom de toutes les athlètes féminines.

« Nous n'avons pas vu le recours et ne pouvons donc pas commenter les détails du document, mais nous sommes contrariés par cette action, » a affirmé jeudi la Fédération de soccer des États-Unis dans une déclaration.

« Nous sommes un chef de file pour le soccer féminin et nous sommes fiers de notre détermination à faire évoluer le sport chez les femmes aux États-Unis durant les 30 dernières années. »

Selon des nombres obtenus par Sports Illustrated provenant de la convention collective, la Fédération américaine prévoit 75 000 $ de bonus pour chaque membre de l'équipe américaine féminine présente au Mondial en cas de victoire.

Le bonus de victoire prévu pour l'équipe masculine est d'environ 425 000 $ par joueur.

Dans le cas des matchs amicaux, les joueuses de l'équipe féminine reçoivent 1350 $ en cas de victoire et rien dans le cas d'une nulle ou d'une défaite, peu importe l'équipe contre qui elle joue.

Quant à l'équipe masculine, elle reçoit 9375 $ pour une victoire, 6250 $ pour une nulle et 5000 $ pour une défaite contre une équipe classée hors du top 25 de la FIFA et ces montants vont en augmentant selon le classement de l'équipe qu'ils affrontent.

Cette iniquité salariale ne se retrouve pas uniquement au niveau national. En 2015, l'équipe américaine a reçu 2 millions de la FIFA après avoir gagné la dernière édition de la Coupe du monde, alors que l'équipe masculine de l'Allemagne a reçu 35 millions en 2014.

L'équipe masculine américaine a tout de même reçu la somme de huit millions pour s'être présentée, ayant été éliminée à la phase de groupe.

Selon le dernier budget présenté à son assemblée générale, la Fédération américaine prévoit qu'en 2017, l'équipe nationale féminine rapportera un bénéfice net de plus de 5 millions alors que l'équipe masculine enregistrera un déficit de près d'un million de dollars.

L'équipe américaine féminine de soccer est déjà qualifiée pour les Olympiques de Rio, contrairement à l'équipe masculine qui n'y sera pas.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !