•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sondage : « une recette parfaite » pour le Parti progressiste-conservateur

Brian Pallister, chef du Parti progressiste-conservateur

Photo : CBC/Sean Kavanagh

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon le plus récent sondage Mainstreet/Postmedia, le Parti progressiste-conservateur du Manitoba (PC) se positionne bien en avant des autres partis en ce qui concerne l'appui des électeurs à Winnipeg.

D'après les données de Mainstreet, après répartition des indécis, le PC détient 40 % des intentions de vote des électeurs de la capitale provinciale, tandis que le Nouveau Parti démocratique (NPD) en possède 27 %. Le Parti libéral est aux trousses des néo-démocrates avec 25 %, soit un écart qui se situe dans la marge d'erreur.

Le pourcentage de Winnipégois qui disent appuyer les conservateurs a fait un gain de 6 % depuis le précédent sondage de Mainstreet/Postmedia, le 19 mars.

Le sondage suggère également que le nombre d'électeurs indécis décroît à Winnipeg. Il est passé de 27 % le 19 mars à 21 % dans ce dernier sondage.

« Les intentions de vote non conservatrices sont partagées à parts égales entre le NPD et le Parti libéral. Il s'agit de la recette parfaite pour le Parti progressiste-conservateur », explique le président de Mainstreet Research, Quito Maggi.

« L'avance des PC à Winnipeg est assez importante pour que la baisse d'appui du parti à l'extérieur de la région capitale importe peu. Si le Parti progressiste-conservateur continue sur cette lancée, les néo-démocrates et les libéraux seront décimés. »

— Une citation de  Quito Maggi, président, Mainstreet Research

À l'échelle provinciale, en excluant les indécis, le cote des conservateurs a diminué de 5 % depuis le 11 février, et se situe à 36 %. 

Au cours des dernières semaines, les libéraux maintiennent des appuis semblables à ceux du NPD, à 18 % des intentions de vote chacun. 

Vingt-deux pourcent des électeurs manitobains demeurent indécis.

Les Manitobains sont appelés à se présenter aux urnes le 19 avril.

Méthodologie

Ce sondage Mainstreet/Postmedia a été réalisé auprès d'un échantillon aléatoire de 1860 résidents du Manitoba le 29 mars 2016. Les sondés ont répondu par téléphone cellulaire ou par téléphone à ligne fixe. La marge d'erreur est de 2,27 %, 19 fois sur 20.

Les données ont été pondérées par région, par âge et par sexe en fonction des données du recensement du Canada de 2011.

Élections Manitoba 2016 : section spéciale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !