•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passion pour son parti : le Parti saskatchewanais, un choix responsable pour Bert Legault

Montage d’archives Festival pop de Manseau du 30 juillet au 3 août 1970

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour Bert Legault, un vote pour le Parti saskatchewanais s'impose lors de l'élection en cours. Cette année, il a même décidé de faire du bénévolat pour sa campagne afin d'encourager les électeurs à se présenter aux urnes. Mais d'où vient cette passion?

Un texte de la Fureteuse fransaskoise Nicole Lavergne-SmithTwitterCourriel

 

Bert LegaultAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bert Legault

Photo : Nicole Lavergne-Smith/ICI Radio-Canada

Bert Legault respecte Brad Wall qu'il qualifie de responsable : il a ouvert des hôpitaux, augmenté le nombre de policiers, d'infirmières, et il a mis en place le service de transport aérien d'urgence STARS dans la province, souligne-t-il.

Il croit que le premier ministre sortant est le meilleur choix pour l'avenir de la province.

« S'il dit qu'il va faire quelque chose, il le fait et c'est bien fait. »

— Une citation de  Bert Legault

Le Fransaskois connaît personnellement Brad Wall et sa famille. Il a travaillé avec son père dans certains comités municipaux et raconte que Tami, l'épouse du premier ministre sortant, a même aidé à décorer sa maison quand elle travaillait comme décoratrice d'intérieur.

Bert Legault et son épouse PauletteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bert Legault et son épouse Paulette

Photo : Bert Legault

Si son épouse Paulette et lui sont derrière Brad Wall sans réserve, leurs discussions sont plus intenses lorsqu'ils échangent sur la politique fédérale. Le couple appuie deux partis différents, précise Bert en soulignant qu'auparavant ses parents étaient d'allégeance libérale.

« Mes parents étaient toujours, je crois, libéraux, toujours, toujours. Je crois que dans le temps c'était un parti plus français peut-être, mais moi je vote pour la personne, et non pour le parti. »

— Une citation de  Bert Legault

Une ville convaincue

Une affiche de Brad Wall à Swift CurrentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une affiche de Brad Wall à Swift Current

Photo : Nicole Lavergne-Smith/ICI Radio-Canada

Swift Current est le château fort de Brad Wall. Ce dernier ne fait pas beaucoup campagne dans son patelin, car il préfère se concentrer dans les circonscriptions plus difficiles à remporter pour son parti, selon son directeur de campagne, Trevor Moe. Brad Wall s'en remet à ses partisans qui sont motivés.

Aux dernières élections, il y avait 250 affiches de Brad Wall dans la ville, cette année on en compte 450 et les bénévoles de la campagne reçoivent encore des demandes.

Une première expérience de bénévolat

Bert LegaultAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bert Legault

Photo : Nicole Lavergne-Smith/ICI Radio-Canada

Bert Legault appuie Brad Wall depuis plusieurs années, mais c'est la première fois qu'il est bénévole pour sa campagne. Il a maintenant plus de temps puisqu'il est à la retraite et qu'il ne travaille comme agent immobilier que de temps en temps.

Bert Legault et Gerry GauvinAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bert Legault et Gerry Gauvin

Photo : Nicole Lavergne-Smith/ICI Radio-Canada

Adèle Boisjoli et Bert LegaultAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Adèle Boisjoli et Bert Legault

Photo : Nicole Lavergne-Smith/ICI Radio-Canada

Bert Legault apprécie son expérience en tant que bénévole. Il soutient qu'il ne tente pas de convaincre les électeurs, mais leur demande simplement s'ils ont des doléances ou des compliments à transmettre au Parti saskatchewanais. Bert Legault s'assure ensuite que quelqu'un du parti répondra à leurs questions.

Il espère maintenant que beaucoup de gens se présenteront aux urnes le 4 avril.

Nicole Lavergne-Smith, Fureteuse fransaskoise : Faites-moi découvrir votre coin de province! @NLSCBC_RC #fureteuse

À lire aussi, les autres reportages de la Fureteuse fransaskoise Nicole Lavergne-Smith sur des gens passionnés par les partis politiques :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !