•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie fait 9 morts, dont 3 enfants, à Pikangikum

La communauté de Pikangikum au nord-ouest de Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Neuf personnes, dont trois enfants, sont mortes dans un incendie résidentiel dans la Première Nation de Pikangikum, à 500 km au nord-ouest de Thunder Bay.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) et le Service des incendies de Pikangikum se sont rendus à la résidence de la route Dunsford un peu avant minuit mardi.

Selon la PPO, d'autres personnes qui se trouvaient dans la maison manquent toujours à l'appel.

Le chef de Pikangikum, Dean Owen, dit que l'incendie s'est déclaré vers 23 h, mais que les services d'urgence n'ont pu approcher la maison avant 4 h du matin.

« La police était capable de voir qu'il y avait au moins cinq adultes à l'intérieur, les corps de cinq personnes et celui d'un enfant dans les débris après l'incendie », a affirmé le chef.

L'enquête pour déterminer la cause de l'incendie se poursuit.

Une tragédie évitable

Le grand chef de la Première Nation Nishnawbe Aski Nation, Alvin Fiddler, s'est dit bouleversé par la tragédie. Dans un communiqué, il affirme être « sous le choc. Le conseil de bande fera son possible pour offrir l'aide nécessaire à l'enquête et à la famille ».

Il ajoute également que le manque de services de pompiers dans les communautés nordiques est trop répandu. Pikangikum n'a pas de services d'incendie et selon lui, 95 % des résidences dans cette communauté de plus de 2400 habitants n'ont pas d'eau courante.

« Les gens meurent en raison de la surpopulation dans les maisons, des bâtisses mal construites, et le manque d'équipement pour éteindre les incendies. Ce genre de tragédie est évitable », a-t-il ajouté.

Plusieurs réactions

Outre Alvin Fiddler, plusieurs politiciens ont aussi offert leurs condoléances sur les réseaux sociaux, dont la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynn, qui a envoyé ses pensées à la famille par l'entremise deTwitter.

Le premier ministre Justin Trudeau a quant à lui parlé de l'importance d'améliorer les conditions de vie des Autochtones.

« C'est certain que nous avons beaucoup de travail à faire pour aider les communautés autochtones à avoir une meilleure qualité de vie et une meilleure sécurité aux gens dans ces communautés-là. C'est pour cela que nous avons des investissements historiques en infrastructure qui vont avoir un impact pour les communautés autochtones », a-t-il affirmé en entrevue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Justice et faits divers