•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement du N.-B. investit dans la production de marijuana médicale

Une usine de production de marijuana
Une usine de production de marijuana Photo: CBC

Le producteur de marijuana médical Organigram, situé à Moncton au Nouveau-Brunswick, recevra près de 990 000 $ de Fredericton en subvention salariale.

Un texte de Nicolas Steinbach TwitterCourriel

Cette subvention salariale est conditionnelle à la création de 113 emplois. L'entreprise qui compte 43 employés devra donc tripler son personnel.

Le premier ministre Brian Gallant s'est rendu à l'usine de production de marijuana médicale mercredi après-midi.

« Les rabais qu'on va offrir vont seulement être déboursés une fois que les emplois seront créés, nous sommes prêts à aller jusqu'à 990 000 $, juste sous 1 million de dollars, ça veut dire 8700 $ par emplois », affirme Brian Gallant.

Ce financement servirait à la formation de la main-d'oeuvre et au recrutement. L'entreprise affirme qu'elle pourrait commencer son embauche dès le mois de juin. Elle aura besoin de chimistes, de biologistes, d'horticulteurs et d'employés au service à la clientèle.

Projet d'expansion pour Organigram

Organigram, qui est le seul producteur de marijuana médical en Atlantique, a entamé un projet d'expansion pour mieux répondre à la demande pour la marijuana médicale et au lucratif marché de la marijuana récréative.

« Notre industrie représente des opportunités de croissance et de développement économique alors qu'on se dirige vers un marché de [marijuana] récréative. Nous venons du Nouveau-Brunswick et nous sommes enthousiastes d'investir chez nous où il y a de la main-d'oeuvre qualifiée, des frais d'électricité faible et un coût de la vie abordable. Moncton est donc un endroit idéal pour le futur [de notre entreprise] », a déclaré le PDG d'Organigram, Denis Arsenault.

M. Arsenault voit grand pour son entreprise. Il souhaite déjà dépasser les 113 emplois demandés et aimerait en créer jusqu'à 300 d'ici quatre ans. 

Le gouvernement fédéral disait récemment vouloir prendre des mesures pour légaliser et réglementer la marijuana. Un groupe d'étude chargé de mener de vastes consultations auprès des spécialistes de la santé publique, de la toxicomanie et de l'application de la loi sera créé prochainement.

Économie