•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Madelinots consternés par la tragédie qui a fauché sept vies

L'avion s'est écrasé à environ 1 km au nord de l'aérioport des Îles-de-la-Madeleine.

Photo : Gracieuseté Annie Corriveau Iles-de-la-Madeleine

Radio-Canada

Les gens des Îles-de-la-Madeleine sont sous le choc à la suite de l'écrasement d'avion qui a coûté la vie à sept personnes, dont l'ex-ministre et chroniqueur Jean Lapierre.

Un texte de Jean-François DeschênesTwitterCourriel

« Pour nous, c'est une immense tragédie. » C'est en ces mots que le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, a décrit ses sentiments au lendemain du drame.

Mardi, il s'est rendu rapidement sur les lieux de l'écrasement. Il restera marqué par la scène.

« Avec la température qu'il y avait - la brume, la neige, les forts vents et les conditions météorologiques très difficiles - et de voir l'appareil abîmé en plusieurs sections dans un champ non loin d'une maison résidentielle, c'est une scène carrément surréaliste. » se rappelle-t-il.

Pour lui, le 29 mars restera marqué dans le cœur des Madelinots.

À cette même date, en 2008, quatre chasseurs de phoque mouraient alors qu'ils étaient à bord de l'Acadien II. Leur navire a chaviré au moment où il était remorqué à travers les glaces par un brise-glace de la Garde côtière.

Mardi, le maire rappelait dans une entrevue que vous pouvez entendre ICI (Nouvelle fenêtre), la nécessité d'allonger la piste d'aéroport pour la sécurité des usagers.

Une communauté bouleversée

Le député libéral Germain Chevarie est aussi sous le choc. Il considérait Jean Lapierre comme un ambassadeur des Îles. « C'est avant tout un drame humain épouvantable », a laissé tomber le député.

Les commentaires sont nombreux sur les médias sociaux. Voici quelques commentaires sur le site Facebook de l'émission Bon pied bonne heure d'ICI Radio-Canada Première.

Les témoignages sont nombreux sur les médias sociauxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les témoignages sont nombreux sur les médias sociaux

Photo : ICI Radio-Canada

Soutenir les Madelinots

Le maire affirme que de l'aide psychosociale est offerte par le Centre intégré de santé et des services sociaux des Îles. Il veut aussi, dans les prochaines heures, entrer en contact avec la famille de Jean Lapierre qui demeure sur l'archipel pour « voir comment on pourra les soutenir ».

Funérailles

Jean Lapierre n'a pas survécu à l'écrasement d'avion. Il était accompagné de sa conjointe, de sa sœur et de deux frères qui n'ont pas survécu.

La famille se rendait aux funérailles du père de Jean Lapierre, qui devaient avoir lieu samedi. Les préparatifs sont suspendus en raison des événements.

Dans une longue lettre publiée sur Facebook, l'ex-député et ancien ministre Maxime Arseneau a rendu hommage aux défunts, en premier lieu à Jean Lapierre, son ancien adversaire politique.

« Nos pensées se tournent maintenant vers ta mère... tes enfants et petits enfants, comme aussi toutes les familles éprouvées par ce terrible accident ».

La liste des grands Madelinots est fort courte. En particulier pour ceux ayant "patauger dans le frasil" de la politique. Ton nom y occupera désormais une place de choix, bien méritée!

Extrait de la lettre de Maxime Arseneau en l'honneur de Jean Lapierre



Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Société