•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vie de Jean Lapierre en 9 moments marquants

Le reportage de Sophie Langlois
Radio-Canada

« Homme de terrain, curieux de tout, amateur de bonne bouffe et de bon vin, trippeux d'automobile, joueur de golf social ». Ainsi se décrivait Jean Lapierre sur son compte Facebook. Mais il a aussi été avocat, député fédéral, ministre et chroniqueur politique.

Il est mort à 59 ans dans un écrasement d'avion aux Îles-de-la-Madeleine. Plusieurs membres de sa famille ont aussi péri dans l'accident. Il allait assister aux funérailles de son père. Voici des moments forts de sa vie.


LE MADELINOT

Jean Lapierre est né le 7 mai 1956 à Bassin, aux Îles-de-la-Madeleine.


L'AVOCAT

Il obtient un diplôme de droit de l'Université d'Ottawa en 1979 et devient membre du Barreau du Québec.


LE DÉPUTÉ

Jean Lapierre (date inconnue)Jean Lapierre (date inconnue) Photo : Radio-Canada

Il est élu à 23 ans, en 1979, député libéral de Shefford à la Chambre des communes. Il est réélu en 1980, en 1984 et en 1988.


LE MINISTRE

Jean Lapierre (date inconnue)Jean Lapierre (date inconnue) Photo : Radio-Canada

Il est nommé ministre d'État à la Jeunesse, à la Condition physique et au Sport amateur en 1984 dans le Cabinet de John Turner. Il devient ainsi à 28 ans le plus jeune ministre de l'histoire de la Chambre des communes.


LE SOUVERAINISTE

Jean Lapierre en compagnie de Lucien Bouchard lors d'un point de presse, le 17 septembre 1990.Jean Lapierre en compagnie de Lucien Bouchard lors d'un point de presse, le 17 septembre 1990. Photo : PC / Ryan Remiorz

Il démissionne du Parti libéral du Canada en 1990 à la suite de l'élection de Jean Chrétien à la tête de la formation politique. Il tient ce dernier pour responsable de l'échec de l'accord du lac Meech. Il siège comme indépendant. Il cofonde le Bloc québécois avec Lucien Bouchard en 1991.


L'ANIMATEUR

L'animateur Jean Lapierre en entrevue avec l'ancien premier ministre Jean Chrétien, en novembre 2000.L'animateur Jean Lapierre en entrevue avec l'ancien premier ministre Jean Chrétien, en novembre 2000. Photo : PAUL CHIASSON

Il quitte le Bloc en juillet 1992 pour entreprendre sa carrière d'animateur de radio et de télévision, notamment à CKAC et à TQS.


LE FÉDÉRALISTE

Paul Martin et Jean Lapierre le 28 novembre 2005 à la Chambre des communesPaul Martin et Jean Lapierre le 28 novembre 2005 à la Chambre des communes Photo : PC / FRED CHARTRAND

Il retourne en politique active en 2004 à la demande du premier ministre libéral Paul Martin. Jean Lapierre décrit alors son passage au Bloc comme « un pas de côté ». Il se fait ensuite élire député libéral d'Outremont en juin 2004.


LE RETOUR AU CABINET

Jean-Paul L'Allier en compagnie du ministre des Transports Jean Lapierre en 2005. Les deux hommes préparaient les festivités du 400e anniversaire de Québec en 2008.Jean-Paul L'Allier en compagnie du ministre des Transports Jean Lapierre en 2005. Les deux hommes préparaient les festivités du 400e anniversaire de Québec en 2008. Photo : PC / JACQUES BOISSINOT

Il devient ministre des Transports du Canada et lieutenant politique du Québec dans le Cabinet de Paul Martin. Il est réélu en 2006.


LE CHRONIQUEUR POLITIQUE

Chantal Hébert et Jean Lapierre à Tout le monde en parle le 21 septembre 2014Chantal Hébert et Jean Lapierre à Tout le monde en parle le 21 septembre 2014 Photo : Karine Dufour

En 2007, il retourne dans les médias. Il devient chroniqueur politique à la radio, notamment à l'émission de Paul Arcand. Il travaille aussi pour TVA, CTV et CJAD. En septembre 2014, il publie avec la chroniqueuse politique Chantal Hébert le livre Confessions post-référendaires : les acteurs politiques de 1995 et le scénario d'un oui.


Société