•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les macroalgues : un nouveau guide de récolte commerciale

Récolte d'algues.

Un jeune entrepreneur de la Gaspésie n'a pas peur de défier les vents et les marées pour faire découvrir les algues d'ici.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le centre de recherche Merinov et divers partenaires publient un nouveau guide pour soutenir la récolte commerciale des macroalgues.

Ce guide se veut une manière de soutenir les nouvelles entreprises qui veulent récolter ou cultiver des macroalgues.

Selon le chercheur et biologiste Éric Tamigneaux, les côtes rocheuses de la Gaspésie sont propices à la prolifération de champs d'algues d'une grande diversité. De plus, ajoute M. Temigneaux, beaucoup de nouvelles entreprises s'intéressent au domaine.

La rédaction de ce guide vient donc combler un besoin grandissant. « On essaie, explique Éric Témigneaux, de documenter les choses et de fournir aux jeunes industriels qui sont en train de démarrer en affaires dans ce secteur le maximum d'information pour leur permettre de faire les choses dans le bon ordre. »

Les domaines d'utilisation des algues sont nombreux. Outre leur apport dans l'alimentation, les algues peuvent être entre autres utilisées dans les cosmétiques ou les nutraceutiques, souligne le chercheur.

Le guide donne des conseils sur le démarrage d'entreprises, sur les techniques de récolte, sur la conservation des qualités nutritives et la transformation. Le manuel est disponible gratuitement en ligne sur le site du centre de recherche Merinov.

Le document contient aussi des fiches sur les algues du Saint-Laurent, ce qui permet aussi au grand public de s'en servir pour mieux reconnaître ou cueillir les algues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec