•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après Gaspé, le brise-glace Amundsen partira vers le Grand Nord

Le NGCC Amundsen, brise-glace de la Garde côtière canadienne, dans la baie de Gaspé

Photo : ICI Radio-Canada/William Bastille Denis

Radio-Canada

Le brise-glace NGCC Amundsen de la Garde côtière canadienne s'affaire actuellement à délivrer la baie de Gaspé des glaces. Son équipage se prépare pour une mission scientifique de cinq mois au pôle Nord. Cette mission visera notamment à vérifier les effets des changements climatiques.

D'après un reportage de Bruno LelièvreTwitterCourriel

Dans la baie de Gaspé, la glace est beaucoup moins épaisse qu'à pareille date l'an passé, estime le commandant Alain Gariépy, qui navigue sur le Saint-Laurent depuis plus de 30 ans.

« On brise la glace en morceaux de 5 à 30 mètres de diamètre environ, précise-t-il, de façon à ce qu'ils puissent être évacués dans le golfe sans nuire à d'autres bateaux. C'est de la glace qui est épaisse à 45 à 50 centimètres. »

Alain Gariépy, commandant du NGCC AmundsenAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alain Gariépy, commandant du NGCC Amundsen

Photo : ICI Radio-Canada/William Bastille Denis

En mission dans l'Arctique

Ce brise-glace est utilisé aussi dans l'Arctique, principalement pour un programme scientifique.

« Tout ce qui touche les biologies marines, le côté chimique, l'environnement, la qualité de l'eau, le réchauffement de la température, la fonte des glaces, explique le commandant, tout ça est pris ensemble pour une étude compréhensible multidisciplinaire. »

Le NGCC Amundsen sera à Gaspé encore deux semaines, puis il retournera à son port d'attache à Québec avant de mettre le cap direction le Grand Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Environnement