•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un attentat-suicide, revendiqué par les talibans, fait plus de 70 morts au Pakistan

Plusieurs témoins ont vu la scène de l'explosion, qui a fait une cinquantaine de morts, surtout des femmes et des enfants.

Photo : Mohsin Raza / Reuters

Associated Press

L'explosion d'une bombe dans un parc de Lahore, une ville de l'est du Pakistan, a fait 70 morts et 340 blessés, dimanche, a annoncé un représentant des autorités.

Plusieurs blessés se trouvent dans un état critique, a révélé Salman Rafiq, un conseiller médical du ministre en chef de la province de Punjab.

Une faction dissidente des talibans, le Jamaat-ul-Ahrar, a revendiqué la responsabilité de l'attentat. Un porte-parole a indiqué à l'Associated Press qu'un kamikaze avait, de façon délibérée, pris comme cible la communauté chrétienne. Il a affirmé que d'autres attentats étaient prévus.

La plupart des morts et des blessés sont des femmes et des enfants.

Un responsable de la police, Mustansar Feroz.

La déflagration s'est produite près de la zone de jeux destinée aux enfants dans le parc Gulshan-e-Iqbal, a expliqué le chef de la police locale, Haider Ashraf. Ce dernier a ajouté qu'un attentat-suicide à la bombe semblait être à l'origine de l'incident, mais a indiqué que l'enquête était toujours en cours. Le parc était rempli de chrétiens venus y célébrer Pâques et plusieurs familles étaient en train de quitter les lieux lorsque l'explosion est survenue, a-t-il déclaré.

Haider Ashraf a précisé que l'endroit était surveillé par des policiers et des agents de sécurité d'une firme privée.

« Nous sommes dans une situation proche de l'état de guerre et il y a toujours une menace générale qui plane sur nous, mais nous n'avons reçu aucune menace visant spécifiquement ce parc », a-t-il affirmé.

Les images diffusées par les stations de télévision locales donnent une idée du chaos régnant dans le parc après la déflagration, des gens courant dans toutes les directions avec leurs enfants dans les bras ou d'autres berçant un proche blessé.

Un témoin a raconté sur les ondes de la chaîne pakistanaise Geo TV qu'il se dirigeait vers les jeux avec sa femme et leurs deux enfants lorsqu'il a entendu un gros bruit et a été projeté au sol en compagnie des membres de sa famille.

Facebook s'excuse pour ses messages de « statut de sécurité » erronés pendant l'attentat au Pakistan

Le réseau social, qui a mis en place un outil pour permettre à ses utilisateurs de confirmer qu'ils sont en sécurité lors d'attentats, a envoyé plusieurs demandes de validation de statut de sécurité à des internautes qui se trouvaient très loin de l'attaque, parfois en Amérique du Nord. L'entreprise a expliqué qu'un problème dans le système était à l'origine de l'incident.

(Avec CBC)

L'explosion est survenue dans le stationnement d'un parc où plusieurs chrétiens s'étaient rendus pour célébrer Pâques. (27 mars 2016)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'explosion est survenue dans le stationnement d'un parc où plusieurs chrétiens s'étaient rendus pour célébrer Pâques.

Photo : Getty Images / ARIF ALI

International