•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chasse au chevreuil : le Nouveau-Brunswick propose des changements

Une arbalète

Un chasseur utilise une arbalète

Photo : iStock / Danny Froese

Radio-Canada

Le ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick propose de permettre la chasse au chevreuil à l'arbalète en même temps que la chasse à l'arc et de changer la date de début de la chasse.

Le ministère a envoyé une lettre à ce sujet à des groupes de conservation.

Le ministre Denis Landry estime que le fait de permettre l'arbalète durant cette période peut augmenter l'intérêt pour la chasse. Il ajoute qu'il serait plus facile pour les chasseurs âgés d'utiliser une arbalète qu'un arc.

Quant à la saison de chasse, le ministère propose qu'elle commence le dernier lundi d'octobre au lieu du quatrième lundi d'octobre. Elle commencerait donc une semaine plus tard trois fois au cours des sept prochaines années.

Kevin Craig, biologiste au ministère des Ressources naturelles, explique qu'il s'agit d'un compromis parce que des chasseurs demandent depuis des années que la saison de chasse au fusil ait lieu plus tard. Des chasseurs, affirme M. Craig, croient qu'ils manquent en partie la période du rut dans les conditions actuelles. Ces chasseurs, ajoute-t-il, trouvent que la chasse est plus intéressante à ce moment parce que les chevreuils sont plus actifs.

Les changements proposés seront bientôt affichés sur le site internet du gouvernement provincial. Les gens seront alors invités à exprimer leur opinion sur la question.

Tout changement à la loi sur le poisson et la faune requiert l'appui de la majorité des membres de l'Assemblée législative. Les changements pourraient entrer en vigueur à temps pour la chasse de l'automne 2016.

D'après un reportage de Shane Fowler, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société