•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé et économie au coeur du débat des chefs en Saskatchewan

Le chef du Parti saskatchewan Brad Wall (à gauche) et le chef du Nouveau Parti démocratique Cam Broten.

Le chef du Parti saskatchewan Brad Wall (à gauche) et le chef du Nouveau Parti démocratique Cam Broten.

Photo : La Presse canadienne / Mark Taylor

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'économie, la santé et l'environnement ont été les principaux sujets du débat des chefs des deux grands partis politiques de la Saskatchewan en vue des élections provinciales du 4 avril prochain.

Les sujets ont été sélectionnés en grande partie par les auditeurs des médias CBC, Global et CTV.

Sur les trois sujets, le chef du Parti saskatchewanais, Brad Wall, a martelé le même message qu'en campagne, soit que le bilan de son gouvernement sortant démontre qu'il est le seul parti qui peut garder la province forte.

De son côté, le chef du Nouveau Parti démocratique Cam Broten a insisté sur le fait que le gouvernement Wall a dilapidé le fonds de réserve de la province plutôt que d'investir dans des projets d'infrastructures. « Vous avez hérité d'une fortune de 2 milliards de dollars et maintenant vous n'avez rien », a-t-il affirmé.

À cela, Brad Wall a rétorqué que les précédents gouvernements néo-démocrates n'ont pas plus investi en infrastructures. « Votre problème, M. Broten, c'est que vous représentez un parti qui parle de projets d'infrastructures sans les faire », a-t-il souligné.

M. Broten s'en est pris à la privatisation de certains services d'imagerie à résonnance magnétique (IRM). M. Wall a défendu son parti en notant la mise en place d'un ensemble de règlements qui obligeront les cliniques privées à offrir un examen sans frais à un patient sur la liste d'attente du système public, chaque fois qu'une autre personne paie son propre test IRM.

Sur le plan de l'environnement, Cam Broten a critiqué les investissements de la Saskatchewan dans le charbon propre.

Des internautes ont cependant critiqué le ton acrimonieux de certains échanges entre les chefs. Ils ont dénoncé le travail du modérateur, qui selon eux, aurait dû mieux contrôler le débat. La plupart considèrent que les auditeurs sont les grands perdants de ce débat.

Élections Saskatchewan 2016 : Boussole électorale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !