•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'armée syrienne aurait repris la ville de Palmyre

Les troupes syriennes auraient repris la ville antique de Palmyre.

Photo : Radio-Canada

Associated Press

Appuyées par des frappes aériennes russes, les forces syriennes sont entrées jeudi dans la ville historique de Palmyre dont le groupe armé État islamique s'était emparé en mai dernier, rapporte la télévision officielle.

Un journaliste syrien qui accompagne l'armée affirme que les combats se concentraient en milieu de journée tout près du site archéologique de Palmyre, dans la portion sud-ouest de la ville.

Le journaliste parlait en direct, apparemment depuis l'entrée de la ville. On pouvait entendre des tirs et des explosions au loin pendant son intervention. Des images diffusées par la télévision montrent des soldats et des VUS qui circulent près d'un immeuble qui ressemble à un hôtel.

L'armée syrienne et des miliciens chiites ont lancé il y a quelques jours une offensive pour reprendre cette ville, qui abrite un des sites archéologiques les plus célèbres du monde. L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, rapporte que quelque 200 militants du groupe armé ont été tués depuis le début de l'attaque.

Syrie : l'engrenage de la guerre

Les forces gouvernementales s'étaient emparées de collines et de positions élevées autour de la ville au cours des derniers jours.

Le gouverneur de la province de Homs, Talal Barazi, a dit à l'Associated Press qu'il anticipait une « victoire écrasante » à Palmyre d'ici 48 heures.

Un militant originaire de Palmyre et maintenant installé en Turquie, Osama al-Khatib, a toutefois réfuté que les forces syriennes soient entrées dans la ville. Il prétend que les images diffusées par la télévision ont été tournées à cinq kilomètres de là.

Palmyre est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. On sait toutefois que les djihadistes ont détruit plusieurs des ruines irremplaçables de la ville, dont un temple vieux de 2000 ans.

International