•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johanne Johnson : aveux à Mister Big

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une femme de 52 ans, Johanne Johnson a comparu ce matin au palais de justice de Percé. Elle a été accusé du meurtre au premier degré de son ex-conjoint James Dubé.

Une femme de 52 ans, Johanne Johnson a comparu ce matin au palais de justice de Percé. Elle a été accusé du meurtre au premier degré de son ex-conjoint James Dubé.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au procès de Johanne Johnson, à Percé, la Couronne a présenté en preuve l'enregistrement vidéo de l'interrogatoire final de l'opération de type « Mr. Big » qui a conduit à l'arrestation de la suspecte. Celle-ci est accusée du meurtre de son ex-conjoint James Dubé.

Un texte de Jean-François DeschênesTwitterCourriel

Seul le jury pouvait voir la vidéo qui leur était présentée derrière un rideau. La salle pouvait toutefois entendre l'enregistrement.

Palais de justice de PercéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Palais de justice de Percé

Photo : ICI Radio-Canada/William Bastille-Denis

Le grand patron de la fausse organisation criminelle a pressé de questions Johanne Johnson, qui a finalement fait des aveux. Elle a dû expliquer en détail comment elle aurait tué son ex-conjoint, James Dubé. Le grand patron l'a rencontrée seul à seul et lui a dit : « Je sais que tu as un problème et je sais ce qui s'en vient pour toi. J'ai fait des téléphones. Avant de t'aider, je veux savoir si ça vaut la peine et je te le dis, si je ne t'aide pas, tu vas tout perdre. »

Si je ne t'aide pas, tes petits-fils ne verront plus jamais leur grand-mère parce qu'ils sauront que tu as tué leur grand-père.

Un agent d'infiltration

Johanne Johnson s'est alors mise à pleurer. À ce moment, il a ajouté que la police s'en venait. « La fameuse journée, qu'est-ce qui est arrivé? » lui a-t-il demandé? Elle a répondu : « Je l'ai tué. » Questionnée par l'agent d'un ton instant, elle a finalement ajouté : « Je l'ai tiré ».

Cette journée-là, je n'en pouvais plus [...] Il dormait, je l'ai tué.

Johanne Johnson, accusée qui s'adresse à l'agent d'infiltration

Par la suite, elle a été questionnée à plusieurs reprises et martelée de questions. Elle a ajouté avoir tiré à deux reprises, avoir caché l'arme dans les bois et par la suite être retournée travailler comme si de rien n'était.

Agents d'infiltration

James Dubé a été retrouvé mort dans cette maison en 1998Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

James Dubé a été retrouvé mort dans cette maison en 1998

Photo : ICI Radio-Canada

Au total, cinq agents d'infiltration ont été appelés à la barre, au palais de justice de Percé, pour expliquer en détail au jury comment s'est déroulée l'opération qui aurait mené à des aveux de l'accusé et à son arrestation à l'été 2013. À chaque fois, ils témoignaient derrière le même rideau pour préserver leur anonymat.

Une enquête de type Mr. Big, est une méthode controversée qui vise à monter de toute pièce une organisation criminelle qui tentera de faire avouer un crime au suspect.
James Dubé a été retrouvé mort à son domicile de Grande-Rivière en 1998.

Le témoignage de l'agent d'infiltration se poursuit demain.

D'après les informations de Martin Toulgoat

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec