•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécurité informatique : IBM compte créer 100 emplois à Fredericton

Logo d'IBM
Photo: AFP / Gabriel Bouys
Radio-Canada

Le géant de l'informatique IBM annonce un projet d'expansion de ses activités au Nouveau-Brunswick qui doit entraîner la création de 100 emplois à temps plein à Fredericton au cours des trois prochaines années.

Un texte de Pierre-Philippe LeBlanc TwitterCourriel et de Pierre-Alexandre Bolduc TwitterCourriel

L'annonce du projet a eu lieu mercredi après-midi, à Fredericton, en présence de plusieurs membres du Cabinet de Brian Gallant.

Les emplois seront créés dans les bureaux d'IBM à Fredericton, qui font partie de la division de la sécurité informatique. Le salaire annuel s'élèvera en moyenne à 75 000 $. L'agence Opportunité N.-B. versera 12 000 $ par emploi créé sur 3 ans.

David Drury et Brian GallantDavid Drury, directeur général des Services technologiques mondiaux IBM pour le Canada, et Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick Photo : ICI Radio-Canada/Michel Corriveau

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick précise que IBM a créé cette division après avoir acheté Q1Labs, en 2011, dont la plateforme de sécurité a été développée en partenariat avec l'Université du Nouveau-Brunswick. La division de la sécurité informatique emploie au total 7500 chercheurs, développeurs et spécialistes du domaine dans 36 centres aux quatre coins du monde.

IBM exploite à Fredericton un centre de recherche et développement et de soutien qui dessert plus de 5000 clients dans le monde.

Le gouvernement se réjouit de cette annonce

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, s'est dit fier de l'annonce de création d'emplois d'IBM. Il avait d'ailleurs eu l'occasion de s'entretenir avec des dirigeants d'IBM lors de son passage au sommet de Davos, en Suisse, au début de l'année.

IBM a beaucoup de choix. Ils ont 400 000 employés autour du monde. Alors, le fait qu'ils aient décidé d'investir au Nouveau-Brunswick démontre que nous sommes des leaders au niveau international quand ça vient au secteur technologique.

Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Le gouvernement a également fait savoir qu'il y aura d'autres annonces de création d'emplois jeudi, à Saint-Jean et à Florenceville.

Avec des informations de Michel Corriveau

Acadie

Emploi