•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau défend ses choix budgétaires

Justin Trudeau

Photo : ICI Radio-Canada/Marie-Eve Potvin

Radio-Canada

Que retenir du premier budget de l'ère libérale, qui marque un changement de cap important par rapport au gouvernement précédent? Le premier ministre du Canada a répondu aux questions de Philippe Marcoux, animateur de l'émission Les matins d'ici. Voici quatre thèmes abordés dans cette entrevue.



1. UN DÉFICIT DE 29,4 MILLIARDS DE DOLLARS POUR 2016-2017

Malgré une économie moins florissante que ce qui était prévu lors de la campagne électorale, le gouvernement Trudeau a décidé de maintenir ses promesses d'investissement, entraînant du même coup un déficit beaucoup plus important qu'annoncé.

Ce ne sont pas des dépenses que l'on fait dans le néant.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le premier ministre dit faire le pari que ces réinvestissements dans l'économie permettront un retour à l'équilibre budgétaire, même si cela n'est pas prévu dans le présent mandat.



2. Les infrastructures


C'est en misant principalement sur les infrastructures (en y injectant 120 milliards en 10 ans) que le premier ministre entend donner un nouveau souffle à l'économie canadienne. Cela permettra, selon lui, de mettre de l'argent dans les poches des familles et de la classe moyenne, en stimulant la croissance.

Ce n'est pas un calcul mathématique. C'est de l'argent investi dans la vie des gens, qui va avoir un impact positif réel dans leur vie. Ça, c'est une bonne chose, parce que les gens en ont besoin.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le premier ministre souligne par ailleurs que les investissements permettront notamment d'améliorer les transports collectifs, les routes et les ports.



3. LES AUTOCHTONES


M. Trudeau se montre fier des investissements de 8,4 milliards de dollars sur 5 ans pour améliorer les conditions de vie des Autochtones au pays.

Il est temps qu'on bâtisse une relation saine avec les Autochtones.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Il espère ainsi ramener l'éducation des jeunes Autochtones à des niveaux comparables à ceux des non-Autochtones.

Le premier ministre estime que ces investissements permettront aussi à cette communauté de faire face aux problèmes de logement, d'eau potable, de santé et de dépendance.



4. Radio-Canada

DE L'ARGENT FRAIS POUR RADIO-CANADAAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

DE L'ARGENT FRAIS POUR RADIO-CANADA

Alors que le budget prévoit 675 millions de dollars supplémentaires sur 5 ans pour le diffuseur public, Justin Trudeau espère que les investissements répondront aux « besoins d'avoir une institution forte pour rassembler les gens ».

Nous voulons que Radio-Canada puisse remplir son mandat, c'est-à-dire de raconter les histoires et de partager l'histoire du Canada dans les deux langues officielles partout au pays.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Les nouveaux fonds permettront à Radio-Canada de poursuivre son virage numérique.

Le président-directeur général de CBC/Radio-Canada, Hubert T. Lacroix, a réagi au budget fédéral à l'émission Les matins d'ici.

Politique fédérale

Politique