•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un monument à la mémoire des victimes de Robert Pickton?

Jamis Roberts, résidente de Port Coquitlam en Colombie-Britannique.

Jamis Roberts, résidente de Port Coquitlam en Colombie-Britannique.

Photo : Jami Roberts

Radio-Canada

Une résidente de Port Coquitlam à l'est de Vancouver propose la construction d'un monument à la mémoire des victimes du tueur en série Robert Pickton, mais avant de se prononcer, la municipalité demande plus de soutiens au projet, notamment de la part des familles des victimes.

Jami Roberts s'active depuis deux ans pour faire entendre son idée de construire un jardin commémoratif pour honorer la mémoire des femmes assassinées par Robert Pickton.

« Savoir que ces crimes horribles ont eu lieu dans notre jardin, ça a touché toute la communauté », commente cette mère de famille de quatre enfants particulièrement sensible à la cause des femmes, ayant elle-même été victime de violences conjugales dans le passé.

Il s'agit avant tout de femmes, pas de victimes, d'Autochtones ou de toxicomanes.

Jami Roberts

Ancien éleveur de porcs à Port Coquitlam près de Vancouver, Robert Pickton a été accusé des meurtres de 27 femmes entre 1978 et 2001, dont les restes humains ont été retrouvés à sa ferme au cours de 21 mois de fouilles. En 2007, il a été reconnu coupable de six meurtres au deuxième degré.

Robert Pickton ayant déjà écopé d'une peine de prison à perpétuité, la Couronne a décidé de ne pas poursuivre les procédures judiciaires pour d'autres accusations. À un agent double qui se faisait passer pour un codétenu, Pickton a confié avoir fait 49 victimes.

Jami Roberts a d'abord suggéré qu'un monument soit construit directement à la ferme de Robert Pickton, mais les retours mitigés de la municipalité et de quelques résidents l'on menée à revoir sa position. Elle propose désormais d'installer le mémorial dans le parc Blakeburn Lagoons qui doit être réaménagé par la Ville.

L'idée sera exposée vendredi au directeur des parcs de Port Coquitlam, mais le maire a déjà fait savoir qu'aucune décision ne serait prise tant que les familles des victimes n'auront pas été consultées. Certaines ont déjà confié à Jami Roberts qu'elles soutenaient le projet que celle-ci confie désormais à la Ville.

Colombie-Britannique et Yukon

Société