•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

225 élèves pour le CÉFOU 2016 à Saskatoon

Les jeunes du volet aventure au CÉFOU 2016

Les jeunes du volet aventure au CÉFOU 2016

Photo : Albert Couillard/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux cent vingt-cinq élèves fransaskois ont bravé le froid à l'occasion du CÉFOU 2016 à l'École canadienne-française de Saskatoon. L'événement socioculturel scolaire permet aux jeunes de la 9e à la 12e année de participer à différents ateliers créatifs et activités sportives.

Sept volets sont offerts cette année, dont le volet aventure. Ces élèves ont participé jeudi à une activité de géocache dans laquelle les jeunes doivent trouver des objets et des indices à l'aide d'une boussole.

Selon les organisateurs, c'était l'occasion pour les jeunes de développer leurs habiletés à travailler à l'extérieur dans le froid.

Les élèves participent jusqu'à vendredi à d'autres volets, dont les arts de la scène, les arts visuels, les sports, l'aventure et les médias.

Le volet culinaire permiet aux jeunes d'apprendre à cuisiner des tacos, des sushis, de la pizza et des petits gâteaux. Cette activité est aussi populaire que l'an dernier.

Les jeunes du volet science ont visité le synchrotron de l'Université de la Saskatchewan.

Le volet arts de la scène a fait appel aux artistes fransaskois Mario Lepage, Émilie Lebel et David Granger pour encadrer les jeunes.

Pour une deuxième année, le volet média est offert en partenariat avec l'Association jeunesse fransaskoise, alors que le Conseil culturel fransaskois appuie le volet arts de la scène.

Le CÉFOU a débuté mercredi avec l'arrivée à Francofièvre. Il se termine vendredi.

Le saviez vous? CÉFOU tient son nom de l'amalgame de l'acronyme du Conseil des écoles fransaskoises avec l'adjectif « fou ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !