•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec offre un nouveau crédit à la rénovation

Un homme coupe une planche de bois
Un homme coupe une planche de bois Photo: iStock
Radio-Canada

Après LogiRénov, qui s'est terminé en juillet dernier, voici RénoVert. Les propriétaires peuvent profiter d'un autre crédit d'impôt pour certaines rénovations, a annoncé le ministre des Finances, Carlos Leitao, dans son budget.

Un texte d'Éric LaroucheTwitterCourriel

Une série de travaux sont admissibles, comme améliorer l'isolation de sa maison ou de son chalet, remplacer son système de chauffage, installer un nouveau chauffe-eau ou se procurer de nouvelles portes et fenêtres.

Le remplacement des fosses septiques pour les résidences principales sera aussi admissible à ce crédit d'impôt, tout comme la décontamination des sols contaminés au mazout.

Jusqu'à 100 000 Québécois pourraient en profiter au cours de la prochaine année.

Combien et quand?

Ce crédit d'impôt remboursable est de 20 %, mais il ne s'applique pas aux premiers 2500 $. Pour des travaux de 5000 $ effectués par un entrepreneur reconnu, le crédit d'impôt sera de 500 $ (soit 20 % de 2500 $).

Le crédit est limité à 10 000 $. Pour atteindre la limite, un propriétaire devra effectuer des travaux admissibles de 52 500 $ d'ici le 30 septembre 2017.

Afin de profiter de RénoVert, une entente avec un entrepreneur doit être conclue avant le 1er avril 2017.

Ce crédit d'impôt aura un impact direct très positif sur le secteur manufacturier associé à la rénovation résidentielle, tout en contribuant à réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Carlos Leitao, ministre des Finances

Avec cette mesure, qui coûtera 173,3 millions de dollars, Québec espère stimuler le secteur de la rénovation et le secteur manufacturier, tout en contribuant, à terme, à réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur résidentiel.

Note de la rédaction

En voulant préciser le calcul du crédit d'impôt, nous avons présenté des chiffres erronés. Nous avons corrigé cette erreur au lendemain de la publication de l'article, le 18 mars. Nos excuses.

Tout savoir sur le budget du Québec

Économie