•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vie privée : des vidéos d'échographie accessibles à tous par erreur

Une échographie du site UC Baby (vidéo promotionnelle).

Une échographie du site UC Baby (vidéo promotionnelle).

Photo : UC Baby

Radio-Canada

L'entreprise privée d'échographie UC Baby a dû fermer une partie de son site Internet pour revoir ses mesures de sécurité.

Le site, qui dessert 27 cliniques au Canada, dont quatre en Atlantique, n'était pas bien protégé. Ainsi, les échographies de nombreuses mères étaient accessibles à tous.

Selon le professeur en informatique de l'Université Dalhousie spécialisé en cybersécurité, Srini Sampalli, cette situation démontre de graves lacunes de sécurité. 

Capture d'écran des dossiers accessibles sur le site Internet de UC Baby.

Capture d'écran des dossiers accessibles sur le site Internet de UC Baby.

Photo : CBC

Le site de UC Baby n'avait pas de protection pare-feu ni aucun certificat de sécurité, alors que c'est la norme pour les entreprises qui font affaire avec de l'information jugée confidentielle.

M. Sampalli souligne que les pirates informatiques sont de plus en plus intelligents et sophistiqués. « Sachant cela, c'est désolant et choquant que cette entreprise n'ait pas pris des mesures de base pour assurer la sécurité de ses données », mentionne le professeur.

Le Commissariat à la protection de la vie privée de la Nouvelle-Écosse a d'ailleurs avisé l'entreprise du problème, mais UC Baby a mis six jours avant de réagir.

Selon l'avocat en protection de la vie privée David Fraser, l'entreprise devait agir vite. « La première chose à faire, c'est de contenir le problème, de l'arrêter avant que ça aille plus loin », souligne-t-il.

M. Fraser rappelle que les entreprises doivent respecter des règles de confidentialité pour ne pas divulguer certaines informations personnelles. Les échographies ne sont peut-être pas soumises à ces règles, dit-il, mais il s'agit tout de même d'informations personnelles qui doivent être protégées.

Un « choc » pour des parents

Michael Wozney et sa femme, Cinthia, se sont rendus à la clinique UC Baby de Saint-Jean, Terre-Neuve, avant la naissance de leur bébé Maya.

Ils ont payé 175 $ pour une séance d'échographie à laquelle ils avaient accès sur demande pendant un mois. Une séance qu'ils auraient préféré garder pour la famille et les amis intimes.

« C'était choquant et inquiétant d'apprendre que les autres pouvaient avoir accès à notre échographie », affirme M. Wozney.

La médecin fondatrice de UC Baby, la Dre Tina Ureten, a bloqué l'accès aux vidéos du site. Cette partie du site Internet sera sécurisée et accessible de nouveau dans quelques jours.

Avec les informations de CBC

Acadie

Santé