•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dépôt illégal de déchets augmente à Vancouver

Des meubles abandonnés dans une ruelle de Surrey en Colombie-Britannique

Des meubles abandonnés dans une ruelle

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Vancouver constate qu'un nombre croissant de déchets sont jetés dans les ruelles et les terrains vagues, malgré des panneaux multilingues qui interdisent la pratique.

Les matériaux de construction laissés à l'abandon par des entrepreneurs peu scrupuleux représentent la hausse la plus significative de cette pollution citadine, même si les matelas et autres meubles semblent être les objets les plus répandus, car ils sont plus faciles à reconnaître.

D'après le directeur de la gestion des déchets recyclables de Vancouver Albert Shamess, le nettoyage de ces dépotoirs coûte 1 million de dollars à la municipalité chaque année.

M. Shamess pense que les gens sont moins gênés de polluer les rues discrètement, car ils sont de plus en plus nombreux à vivre dans des immeubles résidentiels où les voisins ne se connaissent pas. Les résidents de ces appartements n'ont souvent pas de voiture, ce qui les empêche de se rendre à la décharge publique avec leurs objets sur le toit ou dans le coffre.

La Ville envisage diverses solutions. Elle pourrait ramasser ces détritus comme elle récupère les ordures ménagères et demander aux marchands de matelas de se débarrasser eux même de leurs produits usagés que personne ne veut garder.

M. Shamess rappelle toutefois que des organismes caritatifs viennent chercher gratuitement chez les gens des objets qu'ils ne veulent plus pour les revendre dans des magasins d'occasion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !