•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Dompierre, l'homme aux 50 musiques de film

Le compositeur François Dompierre

Le compositeur François Dompierre

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

On lui doit la musique d'une cinquantaine de films, de séries télé et de documentaires. Il a aussi composé de la musique pour le théâtre et pour des orchestres. La longue feuille de route du compositeur François Dompierre s'étale sur un demi-siècle. Cette année, le Gala du cinéma québécois lui rendra hommage.

Un texte de Valerie-Micaela BainTwitterCourriel

Le déclin de l'empire américain, Le matou, Jésus de Montréal et IXE-13 ont marqué le cinéma québécois.

Le compositeur François Dompierre y est certainement pour quelque chose grâce aux musiques qu'il a composées pour ces films. « La musique de film, c'est de la musique qu'on écoute, bien sûr, mais c'est surtout de la musique qu'on regarde. Je crois que cela donne dans beaucoup, beaucoup de cas, une grande, grande force à l'image. »

François Dompierre, qui est né à Ottawa en 1943, a grandi dans un univers musical.

« J'allais à la messe avec mon père, je revenais et maman était au piano et puis elle jouait du Chopin, et puis moi, quand elle avait fini, je jouais aussi. »

— Une citation de  François Dompierre

Il a parfait ses notions de piano, d'orgue, de solfège, d'harmonie et de composition au Conservatoire de Montréal, tout en admirant l'oeuvre de grands compositeurs de musique de film comme Ennio Morricone, Nino Rota, Bernard Hermann et George Delerue.

Le compositeur et directeur musical François Dompierre dirigeant l'orchestre de l'émission spéciale « Dompierre » en 1978.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le compositeur et directeur musical François Dompierre dirigeant l'orchestre de l'émission spéciale « Dompierre » en 1978.

Photo : ?Radio-Canada/André Le Coz

En 50 ans de carrière, François Dompierre a signé la musique d'une cinquantaine de films et séries télévisées.

« Faire de la création, c'est comme un peu respirer. J'ai besoin de faire ça. »

— Une citation de  François Dompierre

Pourtant en 2001, il a décidé de ne plus travailler pour le cinéma, en déplorant que trop d'intermédiaires aient leur mot à dire sur la musique qu'il propose au réalisateur. « Je ne crois pas à la création plurielle, multiple, diluée. Je ne pense pas que ça donne de bons résultats, je n'ai pas la patience non plus pour le faire », explique le compositeur.

La cinéaste Léa Pool a réussi à le convaincre de collaborer à son film La passion d'Augustine, paru en 2015.

(Source : LesFilms Christal)

Aujourd'hui, il souhaite que la musique de film retrouve ses lettres de noblesse : « On a tendance à faire de la musique de film un accompagnement souvent anodin. [...] Je ne généralise pas [...], les producteurs et les réalisateurs tournent les coins ronds avec la musique, on va au plus pressé. »

Il se consacre maintenant à la musique de concert.

« J'écris de la musique inutile, comme je dis souvent, de la musique qui ne sert à rien d'autre qu'à être écoutée dans une salle de façon un peu passive. »

— Une citation de  François Dompierre

Parions que François Dompierre ne boudera pas son plaisir dimanche soir, quand il recevra son prix hommage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !