•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1100 élèves à Saskatoon pour la Francofièvre

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Mario Lepage sur la scène de Francofièvre 2015 à l'Université de Regina

Mario Lepage sur la scène de Francofièvre 2015 à l'Université de Regina

Photo : Gaetan Benoit/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Mille cent élèves du Conseil des écoles fransaskoises et des écoles d'immersion de la Saskatchewan sont attendus mercredi au rassemblement Francofièvre.

L'évènement organisé par l'Association jeunesse fransaskoise, au centre Prairieland Park de Saskatoon, présente de nouveau un spectacle du rappeur Shawn Jobin et les artistes du cirque Nova.

Les jeunes auront aussi l'occasion de voir le gagnant du concours Chant'ouest Étienne Fletcher. Sa sœur, Andréanne prendra également part au spectacle avec d'autres participants aux ateliers musicaux RAMDAM.

Shawn Jobin estime que la Francofièvre est une occasion de promouvoir le plaisir de l'usage du français auprès des jeunes.

Pour la deuxième année consécutive, l'événement rassemble autant de jeunes en immersion que de jeunes Fransaskois.

Le gestionnaire de la programmation à l'Association jeunesse fransaskoise affirme avoir voulu donner une « saveur locale » à Francofièvre.  Étienne Gravel ajoute qu'Étienne Fletcher et Shawn Jobin se sont illustrés dans l'Ouest canadien cette année.

« C'est des artistes qui sont en train de monter en flèche et on va en profiter. Ils sont dans notre cour et on leur donne [cette opportunité-là]. »

L'instigateur du premier Francofièvre, en 2006, n'en revient pas de voir ce que cet événement est devenu.  Denis Desgagné explique qu'au départ, l'événement ne devait avoir lieu qu'une fois.

« Cette année, en plus, on a décidé de faire quelque chose de 100 % fransaskois, je trouve ça génial. »

Il espère cependant que l'AJF pourra de nouveau inviter des artistes francophones d'un peu partout en Amérique du Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !