•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois sites d'injection supervisée à l'étude à Toronto

Le médecin-hygiéniste en chef de Toronto, David McKeown

Le médecin-hygiéniste en chef de Toronto, David McKeown, recommande l'ouverture de trois centres d'injections supervisées.

Photo : Philippe de Montigny

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le médecin-hygiéniste en chef de Toronto souhaite que trois centres de santé communautaire du centre-ville intègrent des services d'injection supervisée pour les toxicomanes.

Le docteur David McKeown en a fait l'annonce lors d'une conférence de presse en fin d'avant-midi en soulignant que le nombre de surdoses est en hausse dans la métropole. Son bureau affirme avoir remarqué une augmentation de 41 % des décès de 2004 à 2013.

Les trois lieux préconisés pour accueillir ces services offrent déjà différents programmes de santé pour les toxicomanes. D'ailleurs, la santé publique souligne que 75 % des seringues distribuées à Toronto le sont dans les secteurs des lieux suggérés.

Les centres de santé communautaires visés :

  • Queen West-Central (168 rue Bathurst)
  • South Riverdale (955 rue Queen Est)
  • Quartier général de la santé publique - The Works (277 rue Victoria)

Les mesures législatives adoptées l'an dernier par le gouvernement fédéral font en sorte qu'il est difficile d'établir ces sites.

Les villes qui veulent en implanter doivent passer par Ottawa pour obtenir la permission.

Le conseiller municipal de Toronto Joe Cressy dit qu'il ne s'inquiète pas trop de cette étape, parce que les libéraux ont déjà approuvé un centre et qu'ils ont appuyé ces sites dans le passé.

Le rapport du médecin-hygiéniste sera évalué lors d'une rencontre du conseil d'administration de la santé publique la semaine prochaine. La proposition doit aussi être approuvée par le conseil municipal de Toronto.

Le maire de Toronto, John Tory, a refusé de se prononcer sur la question en disant vouloir attendre les résultats des consultations à venir sur le sujet.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario