•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Montréal présente sa candidate à la mairie de Montréal-Nord

La candidate à la mairie de Montréal-Nord, Kerlande Mibel, entourée du chef par intérim de Projet Montréal, Luc Ferrandez, et de la présidente du parti, Nathalie Goulet.

La candidate à la mairie de Montréal-Nord, Kerlande Mibel, entourée du chef par intérim de Projet Montréal, Luc Ferrandez, et de la présidente du parti, Nathalie Goulet.

Photo : Projet Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Kerlande Mibel, leader en entrepreneuriat féminin et experte en développement économique, représentera Projet Montréal lors de l'élection complémentaire à la mairie de l'arrondissement de Montréal-Nord, le 24 avril.

« Kerlande Mibel est une femme inspirée et inspirante. Elle saura représenter à merveille les intérêts des résidents de Montréal-Nord, qui ont été délaissés depuis trop longtemps par leurs élus », a fait valoir la présidente de Projet Montréal, Nathalie Goulet, lors d'un point de presse dimanche.

La candidature de Mme Mibel, d'origine haïtienne, vient faire contrepoids au discours « très souvent entendu au conseil de ville » sur l'importance des minorités ethniques dans les postes municipaux, « mais qui n'est pas suivi d'actions », selon le chef intérimaire de Projet Montréal, Luc Ferrandez.

Être au service de mes concitoyens est une priorité. C'est pourquoi je m'engage à combattre la pauvreté et l'exclusion une fois élue à la mairie de Montréal-Nord.

Kerlande Mibel, lors d'un point de presse

Mme Mibel affrontera Christine Black, directrice du Centre des jeunes l'Escale à Montréal-Nord, qui se présente pour l'Équipe Coderre.

Cette élection partielle a été rendue nécessaire par la démission de Gilles Deguire. Celui-ci a été accusé d'agression sexuelle sur mineur en janvier.

Depuis, Chantal Rossi siège comme mairesse par intérim.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !