•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des règles resserrées pour les tiers aux prochaines élections manitobaines

Assemblée législative du Manitoba

Photo : ICI Radio-Canada/Bert Savard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De nouvelles règles de financement électoral plus strictes pour les tiers entreront en vigueur pour la première fois durant des élections générales provinciales au Manitoba.

Le terme « tiers » désigne toute personne ou tout groupe - autre qu'un parti politique, qu'un candidat ou qu'une association de circonscription - qui promeut ou s'oppose à un parti ou à un candidat durant les élections.

Élections Manitoba rappelle que dorénavant, les tiers ne peuvent pas dépenser plus de 5000 $ en communications pendant la campagne et doivent s'inscrire auprès du directeur général des élections dès qu'ils ont dépensé 500 $ en communications électorales.

Les tiers doivent aussi se nommer dans les publicités et nommer un agent financier pour accepter les dons et rendre un rapport de communication électorale au directeur des élections. Ils n'ont toutefois pas le droit d'accepter les dons de candidats, de partis ou de donateurs anonymes ni de remettre de reçu officiel.

Les règles concernant les tiers font partie de la nouvelle mouture de la Loi sur le financement des élections, promulguée en février 2013. Jusqu'ici, elles n'avaient été appliquées qu'à des élections complémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !