•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Boucle des Chic-Chocs : un bijou de sentier de motoneige en Gaspésie

Les majestueuses montagnes des Chic-Chocs

Les majestueuses montagnes des Chic-Chocs

Photo : Courtoisie Richard Marin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Circuit motoneige Gaspésie offre 3000 km de sentiers permettant de sillonner la Gaspésie sous toutes ses coutures. Parmi eux, la Boucle des Chic-Chocs, en Haute-Gaspésie, un parcours de 450 quelques kilomètres où les vallées, lovées entre les montagnes escarpées, viennent se réfugier dans la mer.

Écoutez ici l'entrevue réalisée par Yves Larouche, à l'émission Bon pied, bonne heure

Selon Richard Marin, responsable du projet Circuit motoneige Gaspésie, la Boucle des Chic-Chocs est une possibilité parmi d'autres, mais elle a des particularités qui font le bonheur des motoneigistes.

« On a la mer d'un côté et les montagnes de l'autre en traversant les vallées qui aboutissent sur le fleuve. Il y a un village à tous les 10, 15 km environ. »

— Une citation de  Richard Marin, responsable du projet Circuit motoneige Gaspésie et directeur, SADC Haute-Gaspésie
Le meilleur des deux mondes : la mer et la montagne
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le meilleur des deux mondes : la mer et la montagne

Photo : Courtoisie SADC Haute-Gaspésie

Quand on entre dans les terres, le paysage change. On remonte vers Murdochville pour trouver des conditions d'enneigement extraordinaires.

Dans l'arrière-pays, la neige est plus abondante.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'état des sentiers de motoneige au 10 mars 2016

Photo : Info Motoneigistes Gaspésie

Après des débuts de saison difficile par manque de neige, les conditions se sont grandement améliorées depuis les récentes tempêtes.

Les monts Chic-Chocs
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les monts Chic-Chocs

Photo : Courtoisie Richard Marin

Pour ce qui est des retombées économiques, selon une étude de Tourisme Québec citée par Richard Marin, un motoneigiste qui vient de l'extérieur et loge dans les hôtels dépense environ 400 $ par jour.

« On n’a rien à envier aux autres régions du Québec. Aux divers salons auxquels nous avons participé, il est clair que les motoneigistes reconnaissent la Gaspésie comme une des trois plus belles régions de motoneige du Québec. »

— Une citation de  Richard Marin, responsable du projet Circuit motoneige Gaspésie et directeur, SADC Haute-Gaspésie
Les motoneigistes peuvent trouver refuge dans des chalets.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les motoneigsites peuvent trouver refuge dans des chalets

Photo : Courtoisie SADC Haute-Gaspésie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec