•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aînée d'Edmonton veut sauver l'ancien musée Royal de l'Alberta

June Acorn veut sauver le musée
June Acorn veut sauver le musée Photo: ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Une aînée de 85 ans a créé une pétition pour éviter la démolition du musée Royal de l'Alberta.

June Acorn aime tellement l'immeuble de l'ancien musée qu'elle a publié une pétition sur Facebook pour qu'il évite la démolition. Elle souhaite recueillir 1000 signatures.

Le musée Royal de l'AlbertaLe musée Royal de l'Alberta Photo : IS / iStockphotos

Le musée Royal de l'Alberta a été construit en 1965 et a fermé ses portes le 7 décembre dernier.

Les employés du musée y travaillent toujours pour préparer le déménagement vers le nouvel édifice au centre-ville d'Edmonton. La nouvelle bâtisse sera prête vers la fin de 2019.

J'espère que nous arriverons à faire une différence.

June Acorn, auteure de la pétition

Le ministère de l'Infrastructure de l'Alberta accepte des propositions de projets de design pour créer un espace vert jusqu'au 15 mars. Par la suite, le ministère rendra sa décision.

Le plan présenté par Ledcor pour la construction du nouveau Musée royal de l'Alberta.Le plan présenté par Ledcor pour la construction du nouveau Musée royal de l'Alberta. Photo : Gouvernement de l'Alberta

June Acorn est outrée. « Je pense qu'il y a un million de choses que l'on peut faire avec cet immeuble », dit-elle. « Quand un immeuble a été construit pour durer, c'est une tragédie de le voir être démoli. »

Elle cite en exemple les matériaux utilisés. « L'extérieur est fait de calcaire de Tyndall, les murs intérieurs sont en marbre et les portes et les rampes en chêne », fait-elle remarquer. »

De plus la façade sud de l'immeuble a une reproduction des pétroglyphes gravés dans la pierre des Premières Nations[...] Vous ne pouvez construire un tel immeuble et par la suite décider de le démolir », fait valoir la pétitionnaire.

La militante aimerait que les autorités trouvent une nouvelle vocation à l'édifice, et son souhait est qu'il continue d'être un musée.

D'après un reportage de Lydia Neufeld

Alberta

Société