•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2016 s'annonce bonne pour les pêcheurs de homard

Homard
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Malgré l'abondance de la ressource et certaines incertitudes entourant les stocks de homard accumulés par la Nouvelle-Écosse, les discussions au Seafood Expo de Boston permettent d'espérer que l'année 2016 sera aussi favorable que 2015 pour le homard.

Quelque 5000 tonnes de homard sont pêchées annuellement en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. La valeur des expéditions est estimée à 140 millions de dollars par année.

Tout en admettant qu'il soit difficile de prévoir un prix exact pour le moment, le directeur adjoint de Fruits de mer Madeleine, aux Îles-de-la-Madeleine, Pierre Desraspe, anticipe tout de même des prix un peu plus élevés.

Tous les facteurs importants s'alignent pour que ça se passe bien financièrement pour tout le monde. Le taux de change [nous favorise].

Une citation de :Pierre Desraspe, directeur-adjoint de Fruits de mer Madeleine, aux Îles-de-la-Madeleine

Selon M. Deraspe, une deuxième bonne année viendrait atténuer les années difficiles qui ont suivi la crise économique de 2008.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec