•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tuyau de forage se brise sous l'océan, près des côtes de la Nouvelle-Écosse

Une plateforme pétrolière de Shell dans le delta du Niger
Photo: AFP / Shell Oil
La Presse canadienne

Un tuyau de deux kilomètres qui liait une plateforme de forage extérieure à une tête de puits sous-marine s'est brisé et a sombré dans l'océan près des côtes de la Nouvelle-Écosse, samedi, à la suite du passage d'une tempête.

Shell Canada a expliqué dans un courriel qu'aucun liquide de forage ni aucun hydrocarbure ne s'étaient déversés dans l'eau parce que le tuyau avait déjà été drainé. De plus, un bloc obturateur était installé sur le puits, ce qui évite les fuites en cas de bris.

Le forage exploratoire de l'entreprise Cheshire était effectué à quelque 225 km à l'est de la Nouvelle-Écosse lorsque le puits a été déconnecté en prévision de la tempête, qui allait provoquer de hautes mers.

Permis d'exploration pétrolière de Shell dans le bassin de Shelburne Photo : ICI Radio-Canada

Lors du passage de la tempête, la plateforme de forage de Shell s'est déplacée et les vagues fortes et hautes ont contribué à briser le système de tenseur, qui a coulé vers le fond de l'océan.

L'entreprise enquêtera sur l'incident et l'Office Canada-Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers sera informé des résultats.

John Davis, directeur de l'organisme Clean Ocean Action Committee, s'est dit soulagé qu'il n'y ait pas eu de déversement. Il a toutefois souligné que cet événement démontrait la vulnérabilité des zones côtières propices à la pêche aux incidents semblables.

Environnement