•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maladie de Morquio : Anthony Lelièvre gagne une bataille

Maladie de Morquio : Anthony Lelièvre gagne une bataille
Radio-Canada

Anthony Lelièvre, un jeune Port-Cartois atteint du syndrome de Morquio, a enfin le droit au traitement de Vimizim, un médicament qui permet de ralentir les effets de sa maladie dégénérative.

Un texte d'Alix-Anne TurcottiTwitterCourriel

Le syndrome de Morquio est une maladie dégénérative des os, qui empêche les membres du corps de se développer normalement. Cette maladie cause des douleurs intenses. Le seul organe qui n'est pas affecté est le cerveau.

Anthony a reçu deux bonnes nouvelles au début de l'année 2016. Il a pu subir une intervention chirurgicale à la jambe et il a enfin le droit au traitement de Vimizim. Ce médicament permet de ralentir les effets de la maladie. 

Je suis content d'avoir enfin accès au Vimizim. Ça devrait aider.

Anthony Lelièvre

Ses parents Patrizia Dellilis et Rémi Lelièvre ont dû remuer ciel et terre pour obtenir l'accès à ce médicament. Le traitement coûte 8000 $ par semaine. Les assurances privées de son père ont finalement accepté de financer les soins pour une année.

Ce n'est pas tous les patients qui ont la chance d'avoir des assurances privées. C'est important, c'est le seul espoir. Les bienfaits de traitement du Vimizim sont prouvés.

Patrizia Dellilis, mère d'Anthony Lelièvre

Les parents sont heureux pour leur fils, mais ils veulent que ce médicament soit accessible à toutes les personnes atteintes du syndrome de Morquio.

Pour la famille d'Anthony, c'est néanmoins une bataille de gagnée.

Est du Québec

Société