ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De gros Jeux d'hiver de l'Arctique dans la petite ville de Nuuk au Groenland

La ville de Nuuk au Groenland grossira de 12 % pendant la tenue des Jeux d'hiver de l'Arctique.
La ville de Nuuk au Groenland grossira de 12 % pendant la tenue des Jeux d'hiver de l'Arctique. Photo: ICI Radio-Canada/Claudiane Samson
Radio-Canada

Les Jeux d'hiver de l'Arctique à Nuuk au Groenland représentent le plus gros événement jamais tenu dans ce territoire autonome danois. Plus de 2200 athlètes, officiels et accompagnateurs sont attendus dans la petite capitale entre le 5 et le 11 mars.

Les Jeux d'hiver de l'Arctique rassemblent tous les deux ans de jeunes athlètes de régions circumpolaires. Les trois territoires du Nord y sont représentés ainsi que le nord de l'Alberta, l'Alaska, le Groenland, les Saamis du nord de la Scandinavie ainsi qu'une délégation de la région du Yamal en Russie. Créés en 1967, les Jeux se veulent un moyen de permettre aux jeunes de ces régions isolées des grands centres de vivre l'expérience d'un événement sportif d'envergure.

Faits saillants sur Nuuk et le Groenland Photo : ICI Radio-Canada

Nuuk, ville isolée

Les enfants profitent d'une pause scolaire pendant les Jeux.Les enfants profitent d'une pause scolaire pendant les Jeux. Photo : ICI Radio-Canada/Claudiane Samson

La ville de Nuuk, qui se définie comme la plus petite capitale au monde, compte moins de 17 000 habitants. « Nous nous préparons depuis deux ou trois ans » affirme la directrice de la société hôte, Maliina Abelsen, « particulièrement pour le transport [des athlètes] puisque nous n'avons pas de gros aéroport. Tous les vols doivent atterrir dans un aéroport différent [Kangerlussuaq] mais nous n'avons pas de routes entre les villes, alors il faudra transporter les 1200 athlètes en l'espace de neuf heures dans de petits avions qui ne peuvent transporter que 37 passagers. Nous poussons à la limite. »

En raison du manque d'infrastructures, six disciplines ont dû être abandonnées pour ces Jeux, notamment les sports de glace tel que le patin de vitesse et le patin artistique, puisque la petite ville ne possède pas d'aréna. Les compétitions de hockey seront de leur côté tenues à Iqaluit au Nunavut, les athlètes devant être transportés à Nuuk pour les cérémonies d'ouverture et de fermeture.

Une tempête vient chambouler les plans

La tempête prévue a atteint Nuuk en fin d'après-midi vendredi.La tempête prévue a atteint Nuuk en fin d'après-midi vendredi. Photo : ICI Radio-Canada/Ryan Mahle

En après-midi jeudi, toutefois, les organisateurs ont dû modifier les plans en raison d'une tempête dans l'Arctique de l'Est. Les délégations de l'Alberta, des Territoires du Nord-Ouest ainsi que du Nunavik ont décidé de retarder d'une journée le départs de leurs athlètes. Les autres délégations pourraient devoir passer la nuit à Kangerlussuaq, où 800 lits superposés sont disponibles.

Ben Whedden, assistant au chef de mission du Nunavik, affirme que le délai cause des ajustements de taille. « On est 14 petits villages et il n'y a pas de route entre chaque village. Donc tous nos athlètes doivent prendre un petit avion pour Kuujjuaq. Maintenant ils ont besoin de rester à Kuujjuaq, donc ils ont besoin de lits, de places pour dormir, de la nourriture. Mais nos enfants sont habitués à ça, c'est normal au Nunavik, ça arrive souvent que les avions ne marchent pas. »

Les modifications au plan original ne permettront toutefois plus aux athlètes des équipes de hockey de prendre part aux cérémonies d'ouverture. Ces cérémonies ont d'ailleurs été retardées de plusieurs heures et devraient avoir lieu dimanche à 20 h, heure locale.

Jeux d'hiver de l'Arctique de Nuuk

Colombie-Britannique et Yukon

Sports